En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Renault : aucune trace d'espionnage
 

La DCRI en charge de l'affaire Renault a déclaré ne pouvoir apporter aucune preuve tangible aux accusations d'espionnage industriel dont font l'objet 3 ex-salariés du constructeur, alors qu'un 4e affirme avoir lui aussi été injustement accusé de corruption en 2009 puis licencié.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire