En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le siège de l'entreprise française Spanghero.
 

L'entreprise Spanghero est désormais interdite de négoce après le résultat d'une enquête de la Brigade d'enquête vétérinaire. Vendredi, elle a indiqué qu'elle abandonnait cette activité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • guisaim
    guisaim     

    Quelle histoire........
    Toute l'Europe est en émoi!
    Je suis d'accord qu'il y a tromperie. Beaucoup de gens n'ont plus envie de manger de cheval parce qu'ils sont cavaliers, parce que c'est un animal de compagnie ou simplement parce que c'est un animal "noble".
    Mais le lapin, la chèvre, l'agneau, le veau et sa maman sont très mignons aussi.......
    Il y a tromperie, certes , mais les gens n'ont couru aucun risque sanitaire et la qualité de la viande de cheval n'a rien à envier à celle du bovin.

    Je trouve scandaleux que les médias et les politiques fassent une telle histoire de la substitution de viande bovine par de la viande chevaline, alors qu'ils passent sous silence, voire même favorise la commercialisation tout azimut de la viande halal dans notre pays, alors que nous sommes un pays laïque et normalement chrétien, civilisé:
    Pour des principes purement commerciaux pour les uns et politiques pour les autres, nous permettons l'abattage cruel de nos animaux pour des raisons religieuses, alors que nous nous étions efforcé depuis des années d'établir un protocole d'abattage limitant au maximum le stress et la souffrance animale.
    Non seulement cette pratique est cruelle, mais en plus elle est contraire aux normes sanitaires. L'animal a la trachée et l'oesophage tranchés, sans être préalablement estourbi et peut donc vomir et souiller la carcasse.
    En plus de cette méthode contraire à nos principes du respect de l'animal dans notre pays, par commodité commerciale, les distributeurs nous font manger de la viande halal sans que nous le sachions.
    En quoi, nous qui ne sommes pas musulmans, devons nous manger de la viande halal, contraire à tous nos principes......il a même été question d'en servir à nos enfants dans les cantines.
    Là il y a tromperie, une énorme tromperie..... on mange la viande d'un animal qui a stressé, souffert; une viande qui a pu être contaminée et qui a été abattue selon un rite d'une religion qui n'est pas la notre.
    Alors, messieurs les politiques et messieurs les journalistes, faîtes votre métier, donnez à chaque problème l'importance qu'il mérite et ayez un peu de courage. Ca vous changera, et les français vous en seront reconnaissant.

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    BONJOUR ACRE d'accord sur ton POST mais une seule chose me choque dire que les
    FAMILLES empoisonnent les enfants trop de gens n ont pas les moyens d achetés des produits de la viande chez le boucher un peut de respect pour eux me semble t il

  • Acre
    Acre     

    Et que l'on nous rabatte pas les oreilles sur le sort des employés de Spanghero : ils ont également une cervelle. Non ? Un boucher professionnel sait distinguer le cheval, du boeuf, allons, .. un peu de sérieux. L'ensemble de ces 280 salariés et .. "mal-comprenant" devraient méditer cette phrase : "lorsque l'on se couche avec les chiens, on se réveille avec des puces". Qu'ils assument donc tous leurs responsabilités ! Y compris les consommateurs de produits préparés, qui sont prêts à nourrir leurs enfants avec n'importe quoi.

  • Carambar
    Carambar     

    à vie! mais c'est comme les peines de prison - il y aura remise de peine et récidive

Votre réponse
Postez un commentaire