En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Frédéric Bizart, économiste de la santé, donnait son avis sur la vente à l'unité des antibiotiques, sur BFMTV.
 

La vente à l'unité de certains antibiotiques va être expérimentée dans des pharmacies volontaires, afin de lutter contre le gaspillage et l'automédication.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • pas dupe
    pas dupe     

    Gaspillage et économies, non mais vous rigolez, je travaille dans un centre hospitalier, tous les médicaments qui reviennent des service vers la pharmacie du CH sont directement mis à la poubelle, les boites ne sont meme pas ouvertes, ça coûte sur une année des centaines de milliers d'euros aux assurés, à la sécu mais aussi à nous qui payons des impots.

  • regzer
    regzer     

    Stupidité de parlementaires trop payés pour aller sur le terrain et comprendre les conséquences de leurs votes : surcoûts de production forcément répercutés, formation des médecins selon les conditionnements actuels, incapacité des patients pour juger de l'efficacité d'une dose, risques liés à l'absence de notices par multiples d'unité...
    Pour réduire les dépenses de santé : organisez efficacement les couts hospitaliers, la CMU, l'urgence, les actes (ex. Multiplication des scanners, des Césariennes...) inutiles, etc

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    tout les médicaments devraient être prescrit a l' unité voila une très bonne idée
    mas pour ce faire il faut un décision POLITIQUE TRÈS FORTE sans craindre les réactions du LOBBYING et c'est pas avec ce gouvernement de bras casses qui baisse son pantalon pour un oui ou un non face a ce LOBBYING!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • LouNels
    LouNels     

    Education du patient : ce n'est pas le patient qui décident de prendre des antibiotiques mais le médecin qui les prescrit, donc dire qu'il faut éduquer les patients est idiot. C'est une bonne chose pour les consommateurs effectivement, mais sans doute une mauvaise pour les labos pharmaceutiques. Alors on va bien voir qui va avoir gain de cause l'économie ou le lobbying !!!

Votre réponse
Postez un commentaire