En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Détail de l'œuvre "A Novia" de l'artiste portugaise Joana Vasconcelos. (Photo d'illustration)
 

Une étudiante française de 19 ans a lancé une pétition, soutenue par l'association 60 millions de consommateurs, demandant à Procter&Gamble, qui commercialise la marque, de "faire apparaître la composition des tampons Tampax sur leurs emballages". Près de 41.500 signatures ont déjà été récoltées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Quand ils oseront afficher la liste (réelle si possible) des ingrédients/composants de leurs tampons, à mon avis ça risque de générer des surprises niveau toxicité/dangerosité des produits employés.

  • Bibiche01
    Bibiche01     

    Bien d'accord avec anaspi, de plus dans chaque boîte de tampons le syndrome du STC est bien indiqué sur la notice. De plus j'ai lu sur un autre article que cette mannequin avait changé son tampon 3 fois dans la journée et la je dis bonjour l'hygiène...

  • iamagic
    iamagic     

    Où est mon commentaire?? C'est tout de même inquiétant de ne pas pouvoir s'exprimer!!

  • anaspi
    anaspi     

    Pourquoi risquer sa vie en utilisant des tampons hygiéniques alors qu'il existe maintenant la coupe menstruelle, sans danger, infiniment plus pratique, économique et écologique. On peut la trouver pour moins de 15 euros sur des sites de produits bio ou autour de 30 euros en pharmacie.

  • iamagic
    iamagic     

    Elle a bien raison si ça cause de telles maladies!!

Votre réponse
Postez un commentaire