En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une molécule contre les effets néfastes du cannabis?
 

Selon une étude publiée par une revue scientifique américaine, une molécule émise par le cerveau protègerait des effets néfastes du cannabis.

Newsletter BFMTV Midi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • tubalcain
    tubalcain     

    Le cannabis est intéressant comme traitement de support dans certaines affections à cause de ses propriétés antalgiques, antiémétiques, antianorexigène, laxative, sédative et anxiolytiques. Beaucoup de pays l'ont compris et ont ajouté cette substance dans leur arsenal thérapeutique avec efficacité. Ce qui emmerde nos défenseurs d'une morale à deux balles c'est que cette substance puisse être utilisée avec un objectif purement récréatif. La "bonne morale chrétienne" veut que la vie fasse souffrir, la souffrance étant une nécessité, et tout moyen destiné à amoindrir cette souffrance sont honnis par les grenouilles de bénitiers. A peine tolèrent-ils les antidépresseurs......beaucoup plus nocifs que le cannabis d'ailleurs.

  • tubalcain
    tubalcain     

    Ansaldo, je vous adore! lol.

  • tubalcain
    tubalcain     

    "comment créer un médicament contre une addiction qui n'existe pas" demandez-vous. C'est facile, ça sert médicalement à rien mais ça peut rapporter gros aux labos.

  • tubalcain
    tubalcain     

    Bien dit! Le problème n'est pas la substance, mais la façon dont elle est consommée.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Salut HeyBaal, non sérieux s'il vous plait franchement renseignez-vous car le cannabis n'a aucune dépendance en revanche c'est la clope et la nicotine qui rend fous lorsque ont veut arrêter. Ensuite pour les effets que vous avez cités c'est comme le bon vin il y a des gens qui boivent un verre le weekend et des gens qui boivent une bouteille à 6 heure tous les matins. Les deux comportements ont des effets totalement différents sur les neurones et la santé.... Ce qui est nocif se sont les abus et quelque soit les abus. Se baser sur les comportements extrêmes pour interdire est peut défendable. Regardez l'automobile peut être néfaste à 200 Km et un outil indispensable lorsque les règles sont respectées. Cdlt.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Wow, vous avez des statistiques qui remontent à 5000 ans, vous êtes TROP FORT ! En effet, il n'y a aucune dépendance au cannabis, c'est pour ça que les gens ne peuvent pas s'empêcher d'en fumer sous peine de devenir "fous" ;) Quand aux effets secondaires, à part devenir fou, suicidaire, et conduire à contre sens sur l'autoroute, on peut dire qu'ils sont minimes (repli sur soit, régression intellectuelle, dépression).

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ouais, on appelle ça des neurones, mais tout le monde n'en est pas pourvu ;)

  • Arkan
    Arkan     

    Pas Un mort en 5000 ans.
    Pas dépendance physique au cannabis
    Pas de dose létale.

    Comment créer un médicament pour une addiction qui n'existe pas, cela ils savent faire.
    Et si on parlait du tabac et de l'alcool qui font des milliers de morts chaque années.
    Ils coutes du fric à la secu, et qui en plus engraisse:
    - medecins,
    - pharmaciens,
    - specialistes,
    - et surtout les laboratoire pharmaceutique.
    ils seraient vraiment trop bêtes de trouver un remède contre se genre d’addiction.

    Je rappel aussi que le cannabis permet de stabilisé des gens malade de Parkinson, de la maladie de gille de la Tourette.
    Je rappel aussi que le cannabis à des effets prouvés ANTICANCÉREUX.
    Les fumeurs de joint ont moins de risque que les non fumeurs de tomber malade du cancer du poumon" vous trouverez toute les infos via votre moteur de recherche" le tabac encrasse le poumon et le cannabis le soigne.
    Cela fait 40 ans que les USA sont au courant des effets bénéfiques du cannabis
    Le cannabis fait peur au laboratoire car simplement on ne peut pas la brevetée. Tout le monde pourrait la faire pousser si cela était légal et donc se soigner.
    effectivement se qui rend nocif dans le fait de fumer un joint est belle et bien le TABAC et la COMBUSTION.
    Aux USA, aux Canada, en Espagne et j'en passe on auorise les gens a se soigner comme cela avec des méthode de vaporisation, et d'ingestion, donc sans effet nocif que l'on retrouve dans le tabac et la combustion.
    Avec pret de 100 ans de prohibitions et de propagandes c'est sur qu'un message comme cela a du mal a passer, mais poser vous la question a qui faire confiance ?

    - A une plante qui a des milliers d'années d’existence sans 1 décès ?
    - Ou à des entreprises pharmaceutique qui vivent que grâce aux bénéfices de la vente de leurs médicaments chimiques?

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    En France, depuis que Napoléon Bonaparte l'a fait interdire suite à la campagne d’Égypte pour cause de "ramollissement des troupes aux combats", on parle beaucoup d'effet néfaste du Cannabis... A tort je pense ! Votre article est bien écrit comme à l’accoutumé, toutefois je vous prie de noter que ce qui rend le cannabis addictif est le tabac et subséquemment la nicotine que les aficionados adjoignent à leur roulées récréatives. De même notez je vous prie que le Cannabis en France est consommé de manière croissante et que l'argent issue de ce trafique finance les gangs et mafia de nos quartiers alors qu'il pourrait financer une partie de la couverture sociale. Le cannabis est la matière première du financement des trafiques d'armes et des trafiques de drogues dures comme la cocaïne ou l'héroïne. De même un cannabis issue d'un contrôle étatique serait moins cancérigène étant donné que tous les adjuvants seraient contrôlés. Aujourd'hui la jeunesse fument des résines coupés avec toutes sortes de déchets hautement cancérigène. Pourtant la police fait son travail, mais l'interdiction et la pénalisation n'ont portés que peu de résultats à part des prises de plus en plus grandes dénonçant ainsi une consommation de plus en plus grande. Pour améliorer cet état de fait et tous les points sus-cités, ne faudrait-il pas revoir sa copie en France sur le Cannabis ?

Votre réponse
Postez un commentaire