En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
"Cette lumière va activer notre horloge biologique, nos centres cérébraux qui sont impliqués dans l'humeur et donc favoriser un meilleur sommeil", explique Claude Gronfier.
 

Claude Gronfier a dirigé une étude qui montre qu'une lumière blanche enrichie en bleu a pu remettre à l'heure l'horloge biologique des membres de la station scientifique polaire internationale en Antarctique, en dépit de l'absence de lumière solaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    J'ai peur, c'est pas le bleu marine au moins !!!!

  • Jean Aimarre
    Jean Aimarre     

    Une grande avancée. Comme quoi y a quand même des gens compétents dans leurs travail. Ca redonnerai presque fois en l'humanité

Votre réponse
Postez un commentaire