En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des chirurgiens en pleine opération, à Lille (image d'illustration)
 

Greffer une tête vivante sur le corps d'un donneur mort, c'est le défi que s'est lancé un chirurgien italien. Pour lui, la procédure sera réalisable dans les deux années à venir. Une prouesse technique que beaucoup jugent impossible et qui soulève de nombreuses questions éthiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire