En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

BORDEAUX, Gironde (Reuters) - Le médecin urgentiste de l'hôpital de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) suspecté d'avoir provoqué la mort d'au moins...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Gentille Fifille
    Gentille Fifille     

    L'autre jour en me promenant j'ai trouvé par terre un oisillon. Il tremblait. Il avait froid et peur. Ses jeunes ailes étaient cassés, des os sortaient de partout. Son cou n'avait plus de peau et je voyais son sang battre péniblement au travers de ses artères à vif. Son petits corps duveteux était tout déformé de spasmes par la douleur.Sa tête était toute éraflée et l'un de ses yeux était recouvert d'une croûte de sang. Des gosses jouaient à le taquiner avec un bâton. Il était condamné... à mourir... et à souffrir. Je l'ai ramassé dans un kleenex. Ne sachant comment m'y prendre, je n'ai pas trouvé d'autre solution que le placer devant ma roue de voiture. Je me suis excusée auprès de lui, je lui ai souhaité bon voyage et j'ai roulé d'avant en arrière au moins 5 fois. J'étais en larmes (et pourtant j'ai 45 ans !)moi qui normalement suis incapable de tuer une mouche. C'est pas très beau ce que j'ai fait mais j'en suis fière car mon jugement d'adulte responsable m'a dit de faire ça plutôt que d'avoir la lâcheté de le laisser dans les mains d'un destin douloureux, tragique et fatale en me donnant une fausse bonne conscience. Même si c'est très différent, je pense avoir ressenti la même chose que ce médecin...

  • Pierre 62
    Pierre 62     

    qui ne vous reconnait plus, qui n'a que l'apparence d'une vie que nous ne souhaiteriez pas à votre pire ennemi, vous pourrez alors parler.........................

  • Ah Bon.
    Ah Bon.     

    Il a sa conscience , lui sait pourquoi et comment . Médecin urgentiste il gère le drame au quotidien et les solutions pour survivre ...Ceux qui l'accusent doivent avoir leurs raisons ( les vraies ) qu ils se regardent dans le miroir de leur conscience . Quant à ce Médecin il va devoir se battre pour son honneur au lieu d'être à son travail d'urgence et d'assistance ...Quel gâchis pour ceux qui souffrent ! Heureusement qu'il est en liberté comme d'ailleurs ses délateurs qui l'ont mis dans cette panade médiatique ...

  • choupi 65
    choupi 65     

    ou un papier écrit de ma main devrait permettre le moment venu d'augmenter la dose de morphine (mort-fine ) quand on n'a pas de famille pour décider ...et plus la force ...ma mére grabatére depuis de longues années ,me disait j'en ai marre ,je veux me suicider ! (comment ,plus manger seule ,plus se déplacer ?) moi je réclame "assistance" au suicide ...ça éviterais à certains de passer à l'acte (ou d'aller dans d'autres pays ou c'est autorisé ) alors que s'ils avaient la certitude d'étre aidés le moment venu ,ils pourraient vivre serénement encore quelque temps...!?

  • Nonjedéconne
    Nonjedéconne     

    Planquez les déambulateurs et remettez vos dentiers...

  • DRAREG
    DRAREG     

    Il n'est bien sur pas question d'imposer par la force ou par la loi, l'arrêt de la vie de quiconque. Il est question de venir en aide à une personne dont l'état de santé ne peut qu'empirer qui se trouve en souffrance, et pour lesquels la médecine ne peut plus apporter un minimum de confort de vie. Aujourd'hui comme vous l'avez entendu, c'est en fait l'équipe médicale qui prend cette décision au titre de supprimer les souffrances duy patient, et avec l'approbation tacite de la famille. Nul ne peut se retourner contre un médecin qui aura prescrit à son patient, une dose de calmant un peu trop forte et qui l'aide à partir. Assister à l'agonie et aux souffrances de quelqu'un que l'on aime est
    horrible, et quand la médecine ne peut plus rien. La loi dont je parle, ne serait destinée qu'à protéger les médecins qui assistent depuis longtemps les familles dans la détresse mais qui risquent leur liberté lorqu'ils sont dénoncés.

  • fr64
    fr64     

    Il faut impérativement demander que l'on respecte de façon absolue la liberté de conscience, celui du droit à disposer de son corps. C'est une démarche PERSONNELLE. Personne n'a le droit de contraindre quiconque pour des raisons politiques ou religieuses. Il faut lutter CONTRE LE LOBBY RELIGIEUX, LES RELIGIONS DOIVENT RESTER DANS LA SPHERE PRIVEE. Si je choisis l'euthanasie, je choisis entre la mort et MA mort. Mon corps n'appartient qu'à moi !

  • Babymilo
    Babymilo     

    Je suis contre cette pratique, on ne doit bien sûr ne pas s'acharner médicalement surtout sur une personne âgée, on doit la soulager et la laisser mourir de sa mort naturelle sans aller jusqu'à décider TOUT SEUL dans son coin que tel ou telle doit mourir. Rappelez vous la jeune infirmière il y a quelques années qui pratiquait de la sorte auprès de personnes âgées. On a finit par s'apercevoir qu'elle agissait tout comme ce médecin et a été heureusement dénoncée par l'hôpital et fait ou a fait quelques années de prison. Elle aussi voulait soulager la souffrance.

  • Lyonnais+
    Lyonnais+     

    Achète-toi la dose de cianure (que tu n'auras jamais le courage d'avaler...) pour quand tu jugeras que ta vie ne vaut plus la peine d'être vécue, mais arrête de demander aux médecins de tuer les gens qu'ils ont vocation de soigner et de soulager. La peur de la mort ne date pas d'hier: N'est-ce pas quand les anthropomorphes ont pris conscience de leur mort qu'il ont commencé à ritualiser la mort et devenir humains? Appelle ça "pêché originel" si tu veux, toujours est-il qu'on ne reviendra pas en arrière... Si tu ne veux pas imposer la mort et ce qui va avec, ne donne pas la vie...

  • ouinonoui
    ouinonoui     

    C'est un glissement dangereux. On ne peut demander aujourd'hui à un juge l'autorisation d'euthanasier quelqu'un, au moins on aura un contrôle. Cette idée d'autoriser d'une façon globale ce genre de partique ça fait super peur.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire