En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une opération d'un genre nouveau s'est déroulée, début juillet, au CHU de Toulouse.
 

Deux chirurgiens ont pu prélever, début juillet, le rein d'une donneuse vivante avant de le greffer dans la foulée à sa receveuse, par voie vaginale. Le tout, uniquement par le biais d'un robot chirurgical. Récit d'un exploit.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ex Sétois
    ex Sétois     

    Bravo, pour les femmes, mais pour les hommes, j'espère que ce n'est pas par voie rec....

  • iamagic
    iamagic     

    Et bien bravo à ces chirurgiens! Que de progrès!

Votre réponse
Postez un commentaire