En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un élève malentendant lors d'une rentrée des classes, en 2006.
 

Moins d'un parent sur deux se dit inquiet vis-à-vis des problèmes auditifs de leur enfant, selon une étude Ipsos. Et en cas de signes de pertes auditives, 57% pensent pouvoir attendre plusieurs semaines avant de consulter. Or, ce handicap est mieux soigné quand il est dépisté tôt.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire