En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Après le cheval, 57 tonnes de mouton prohibé ont été retrouvées chez Spanghero.
 

Depuis 2001 et la crise de la vache folle, l'importation de la viande de mouton en provenance du Royaume-Uni est prohibée. Mais quel risque court vraiment le consommateur? Eléments de réponse.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Lionnel le Page
    Lionnel le Page     

    l entreprise SPANGHERO doit fermer ;du ménage s impose et les autres entreprises ayant fabrique des produits avec cette merde doivent etre controlées et les responsables doivent etre mis à la porte De la direction au personnel achat réception du produit

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Quand, je voyage à travers la France, des moutons ce n'est pas ça qui manquent, alors achetons à nos éleveurs qui EUX aussi ont le droit de vivre et NOUS de bien manger ! Cette Stée devrait regarder plutôt du côté des terres françaises !! ce serait tout à son avantage !

  • Philippe Serin
    Philippe Serin     

    la seul erreur est de appelé notre république;la république française car dans les fait nous somme dans une monarchie tournante.
    les politiques ont tellement peur que dès qu'on parle de faire des référendum régulièrement ce qui est normal dans une république dite participative les politiques prennent peur,c'est une république si l'ont n'a le droit que de voté pour les politiques et rien pour le reste,nous payons un point c'est tout,vous avez déjà eux problème avec l'administration,vous voyez comment ils se comporte avec vous,ils vous traite comme une merde alors qu'on politique fait 100 fois pire que vous et là on lui donne une prime.

  • Philippe Serin
    Philippe Serin     

    La France ne devrait plus rien acheté a l'Angletaire,ils nourrisses le bétail avec des farine animal,mais la question n'est même pas là,la question est de savoir si un pays qui ne produit pas assez pour subvenir a ces besoin alimentaire n'est pas un vrais Pays développé ce n'est qu'un assisté la PAC en est là preuve nette,nous somme en Europe est l'UE n'est pas capable de faire en sorte que certains prix des matière de base soit au même prix partout,sa aussi personne n'y a pensé,il y a même pas un SMIC Européen,il y a même pas un code de travail Européen,il y a même pas une CMU Européen,un chômage Européen avec un plafond de 2000 euro pour le max(ben oui tu est au chômage,ce n'est pas fait pour maintenir ton ancien niveau de vie) et plain de truc comme-ça qui fait que les Européen ne font pas confiance en l'Europe,ce qui est dommage car l'Europe est magnifique,là aussi ce sont les politiques qui la pourrisse,nous ne votons même pas pour eux et le président c'est bien pire,ce sont les politiques qui l’élisent et vive le roi.cherchez l'erreur.

  • stefane
    stefane     

    je suis d'accord avec HEPHENDY. Si Spanghero ne sait pas reconnaitre ce qu'il transforme alors faut vendre des carottes ! ca commence a faire beaucoup pour une seule société.

  • HEPHENDY
    HEPHENDY     

    Cette histoire me rappelle l'épidémie de peste porcine,dans les années 80, pendant laquelle on pouvait trouver du porc hollandais ou belge, bien en dessous de la frontière sanitaire de la Loire.
    Maintenant, si un professionnel de la viande ne sait pas reconnaître si c'est du lard ou du cochon, il faut qu'il vende des carottes. Ça sera moins dangereux pour tout le monde. Et surtout que les frangins arrêtent de venir nous raconter leurs sornettes avec la larme prête à tomber sur le filet mignon.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Non, seulement d’avoir du mouton potentiellement malade au lieu de boeuf à peu près sain. Et oui, une entreprise peut être dupée. C'est fini l'époque où il rentrait des boeufs, du blé et des tomates d'un côté, et des boites de raviolis de l'autre. Il y a des intermédiaires qui transforment les produits et peuvent revendre sous une autre appellation pour se faire, eux, du pognon. C'est marrant les réactions des gens. On ne blâme pas le supermarché parce qu'on sait quand même que c'est pas eux qui font les boites. Du coup on blâme ceux qui viennent juste avant. Sauf que c'est pas si simple. Mais les gens, ne le sachant pas ... en plus Spanghero a été souvent associé au scandale. Donc même si rien n'est sûr, il sont sans doute un peu coupable, puisqu'après tout tout le monde en parle. Je trouve ça assez préoccupant comme mentalité ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Principe de précaution, interdit, point. Quand on cuit sa viande y a pas de risque. Une bonne habitude à prendre au lieu de se bercer d'illusions sur une pseudo propreté "clinique" de la bouffe.

  • Carambar
    Carambar     

    bouffer une conserve de raviolis à 2 euros et on s'étonne d'avoir de la raclure de carcasse ? quand à l'dentreprise qu'elle prétende être dupée c'est la meilleure !!!!!

  • eristof76
    eristof76     

    c vrai que quand ont veut faire des econmies sur tout on ne regarde pas la qualité meme si pour sa les francais doivent bouffé de la merde !! tant kon se rempli les poches !

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire