En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Moins de médecins, surtout dans certaines spécialités, des dépassements d’honoraires insupportables ou encore de moins en moins de bénéficiaires de la CMU pris en charge : les maires de banlieues sonnent aujourd’hui une "alerte sanitaire".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire