En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • jojobbb
    jojobbb     

    Je ne m'en fais pas pour eux,ILS se rattrapent sur les personnes âgées dans les maisons de retraite avec des boîtes de LYRICA à 40E par exemple et j'en passe et des meilleurs ! Avec la complicité de certains médecins généralistes qui viennent 4 fois par mois ( 4 visites facturées par mois ), bonjour la sécu !!!!

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Ces paroles me font penser a une blague de Coluche avec les milieux autorisé....

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Ne pas s'inquiéter, il n'y a plus d'industrie pharmaceutique en France et bientôt idem pour la recherche....

  • boris2749
    boris2749     

    Les industriels (...) font planer la menace de destructions d'emplois dans les usines françaises. De bien braves gens inquiets pour les revenus de leurs actionnaires.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Pour les augmentation cela va beaucoup plus vite !!!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ca devra baisser, ça devrait baisser, ou la ministre souhaite que ça baisse ? Votre article n'est pas clair, on dirait une confusion entre conditionnel et futur simple de l'indicatif.

Votre réponse
Postez un commentaire