En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
« Un médicament n'est pas un produit comme un autre », rappelle l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine.
 

Un pharmacien de Caen s'est lancé dans la vente de médicaments sur internet, une première en France, dénoncée par les syndicats de la profession comme une « opération commerciale dangereuse » pour le patient.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mystere
    mystere     

    L'étudiant en pharmacie est surnommé l'épicier. Hélas vous êtes rattrapés par la réalité qui montrent le pharmacie comme simple vendeur et comme tout commerçant il cherche à faire du profit

  • magendie59
    magendie59     

    le pharmacien n'est pas un épicier! ses 6 années d'études doivent normalement servir à conseiller le patient, les jeunes mères, les personnes âgées, sur les modes d'administration, les effets indésirables, les interactions médicamenteuses, les produits à ne pas donner aux nourrissons ect
    ici on parle d'un patient qui vient acheter ses médocs comme il irait chercher du pain. tout les médicaments sont dangereux, aussi bien le paracétamol que l’ibuprofène ou l'aspirine. c'est déjà dangereux qu'ils soient en vente libre dans les pharmacies. alors vendre des médocs par le net...

  • no fun my babe
    no fun my babe     

    cela serait bien plus pratique pour les patients et bien plus économique car on pourrait enfin savoir avant d'acheter combien coutent les médicaments et faire jouer la concurrence...

Votre réponse
Postez un commentaire