En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le professeur Philippe Even, mercredi, sur le plateau de BFMTV
 

Sur le plateau de BFMTV mercredi, le Pr. Philippe Even, président de l'institut Necker à Paris, s'est félicité de la décision de l'Agence du médicament d'interdire Diane 35. Mais pour lui, ce n'est pas assez.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • veraz
    veraz     

    Le nôtre ? Non mais de quel droit parles-tu pour les autres ? interdire les pilules de 3ème et 4ème génération aux femmes n'est sûrement pas mon combat. Les femmes ont un cerveau, elles n'ont pas besoin d'être mises sous tutelle par de vieux médecins paternalistes! Surtout quand il s'agit du Docteur Even qui déclarait il n'y a pas si longtemps que le tabagisme passif n'était pas nocif. De qui se moque-t-on ?! Je suis scandalisée par cette polémique qui concerne un médicament qui n'est certes pas anodin (la pilule contraceptive) mais qui tue moins de monde que la paracétamol ou l'aspirine. Bien entendu, ces messieurs se laveront totalement les mains devant l'augmentation en masse des grossesses non désirées et IVG, pourtant bien plus dangereux pour la santé de la femme (physique et mentale) que ces pilules qui font la joie des plus médiocres journalistes avides de sensationnalisme.

  • jojobbb
    jojobbb     

    BRAVO Docteur EVEN , votre combat, qui est aussi le nôtre ne fait que commencer !Arrêtons tous ces empoisonneurs de nous empoisonner !

Votre réponse
Postez un commentaire