En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La naissance de ce premier « bébé-médicament » permettra à l'un de ses frères atteint d'une maladie génétique de bénéficier d'un traitement par greffe compatible.
 

Un enfant conçu dans le but de soigner l'un des ses frères est né fin janvier à l'hôpital Béclère, près de Paris. L'enfant pesait 3.650 kg et est « en très bonne santé ». C'est la première fois en France qu'un « bébé-médicament » voit le jour.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

40 opinions
  • jako121
    jako121     

    Nous apprenons en dernière minute que les "médecins" ayant participé à la création de ce bébé médicament ne demande aucune indemnisation financière et que les millons d'Euros qu'a coûtée cette pratique reste entièrement à leur charge.
    On peut toujours réver!

  • jako121
    jako121     

    Bien sur que pouvoir soigner et peut etre guerir un enfant est formidable mais pratiquer une tele selection d'embryon est une pratique qui va conduire ineluctablement et avec la complicite du corps medical(l'argent n'a pas de frontiere) a un choix des familles du sexe de la couleur des yeux de la taille, etc des futurs enfants.Les enfants par les moyens naturels donc n'entrant pas dans ce systeme de selection finiront dans la cuvette des WC!

  • Tubetech
    Tubetech     

    Quoi de plus beau que de donner la vie pour soigner, alors que tant de personnes (génétiquement atteinte ou pas) attendent la mort de "l'autre" pour espérer sauver leur vie (cf greffe).
    J'ai perdu ma fille il y a 6 mois a cause de la mucoviscidose, si j'avais pu la sauver, j'aurais tout tenter mais personne n'avait de solution à nous apporter. Alors avant de crier au scandale, ou d'analyser les "possibles conséquences psycholiques" du petit bout qui est né et qui vivra de toute facon "sa propre vie", au delà de tout ce "vacarme" mediatique, réflechissons....

  • MARC06FR
    MARC06FR     

    Une chose importante qu'il faut quand meme rappeler dans cette affaire, c'est qu'elle releve d'une forme d'Eugenisme, en effet, quand on s'informe de l'ensemble du processus on constate que dans un premier temps la mère a ete inséminée artificiellement, jusque là rien a dire, mais là ou le bat blesse, c'est qu'ensuite les embryons ont été triés et sélectionnés en fonction de leur capacité genetique a pouvoir apporter une solution a la maladie du premier né, cela veux dire que l'on a purement et simplement éliminé les autres et que donc , le bébé qui est né a été "sélectionné" parmi tous les autres embryons possibles... cela veux dire quoi, que finalement aujoud'hui on ouvre la porte a la possibilité pour des parents de choisir l'embryons qui naitra en fonction de critères génétiques bien particuliers et sans que la selection naturelle n'ai plus son mot a dire... de là a une société dans laquelle n'auront plus le droit de vivre que les enfants que les parents auront choisit en fonction de critères qui leurs sont propres - le fameux blond aux yeux bleus de 1m90 avec un corps parfaitement harmonieux et un QI de 150 par exemple, dont revaient certains gropuscules par le passé - il n'y a plus beaucoup d'etapes a franchir et ca c'est très grave !

  • Le-griffon-de-Lyon
    Le-griffon-de-Lyon     

    qui consiste à mettre en parallèles deux problèmes différents et totalement indépendant. Je dois dire que ce type de raisonnement est très fréquent sur ce site... Ce n'est rien d'autre que de la manipulation mentale et une vision bien superficielle des choses...

  • serial lain
    serial lain     

    Demandes à la petite fille de deux ans atteinte de leucémie

  • claudio-07006
    claudio-07006     

    En resume, les parents ont eu un 2eme enfant pour pouvoir procurer un peu de material genetique a greffer au premier qui est malade.
    Message a tous ceux qui s'offusquent de cette mouvelle: commencez d'abord par vous offusquer de ces MILLIONS de gens qui pondent des mioches pour les allocations familiales. Quand vous aurez resolu ce probleme il sera temps de debattre sur ce sujet. En tant que parent je ferais tout pour sauver mon enfant, mais ca apparemeent il y en a qui ne pigent pas: alors motivez vous aux allocs a la place, c'est bien plus noble!!

  • tonio 422
    tonio 422     

    Non mais ou vas le monde ?!

  • Le-griffon-de-Lyon
    Le-griffon-de-Lyon     

    Je partage ton avis. C'est une question éthique qui comme toutes les questions éthiques oblige à un choix difficile. Ce que tu dis est juste et sent la connaissance des processus psychiques. Ca réconforte de voir qu'il y a quand même des gens réfléchis et mesurés sur ces blogs. Cordialement

  • An2
    An2     

    Italien d'origine, en venant en france, il a fondé une famille et appelé ses enfants avec des prénoms français.
    Ma tante s'est mariée avec un espagnol, le premier enfant né en france a un prénom français, les autres nés en espagne ont des prénom espagnol. voilà ce que j'appelle l'intégration.

Lire la suite des opinions (40)

Votre réponse
Postez un commentaire