En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Accusée sur tous les plans, la société Ceraver se défend.
 

Attaqué sur plusieurs plans, le fabricant de prothèses de hanches Ceraver se défend longuement dans un communiqué.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • leane
    leane     

    De 2010 à 2013, il en a fallu du temps pour retirer ces prothèses du marché! Il y en avait tant que cela? Quant à l'accord avec les Pr, je me permets un doute: comment un Pr peut-il accepter de pratiquer une intervention qui revient à se servir du patient comme cobaye??? Surtout en ayant pas d'autorisation d'essai! La défense du fabricant est peu crédible et il serait bon d'entendre le témoignage du Pr en retraite...Et d'effectuer un bilan sanguin des patients concernés.

  • 1223
    1223     

    CERAVER SE DEFEND. IL SAVAIT QUE LES PROTHESES N'AVAIENT PAS D'AUTORISATION, ALORS POURQUOI LES A T-IL IMPLANTEES. IL N'A PAS PEUR DE SES REPONSES CE MONSIEUR.

  • 1223
    1223     

    UNE HONTE ENCORE. CA C'EST SUR, LUI NE PORETERAIT PAS LES PROTHESES IL S'EN GARDERAIT BIEN.

Votre réponse
Postez un commentaire