En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
À l’hôpital, face à des signes d’embolie pulmonaire, le médecin pratique un examen clinique complet
 

Hospitalisé depuis le 3 décembre, Michel Polnareff semble se remettre progressivement de son embolie pulmonaire bilatérale qui avait engagé son pronostic vital. Les causes de cette obstruction plus ou moins importante des vaisseaux pulmonaires sont variées, même si une phlébite est le principal facteur de risque.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire