En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les médicaments contenant du cannabis sont désormais autorisés à la vente en France.
 

Dans le journal officiel de ce vendredi 7 juin, un décret autorise la mise sur le marché de médicaments contenant du cannabis. Un premier pas vers le cannabis à usage thérapeutique?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • zack
    zack     

    A 30ans je me suis fait opéré 2 fois en 6 ans d hernies discales situé au même endroit amaigri de 17kg je pesais 55kg pour 1.82m. Je suis maintenant handicapé et continu de souffrir. J'ai eu beaucoup de médicaments opiacés, corticoïde, morphine, codeïne etc... avec tout les effets secondaires qui vont avec. Marre de tout ces médicaments chimique, je me suis tourné vers le naturel. Grâce au thc je souffre moins et j'ai repris du poid.En revanche, je vivais avec une épée de damoclés sur la tête sachant que l'état français n'autorisait pas l'usage du cannabis thérapeutique. J'ai pensé partir de la france pour les pays bas car j'habite a moins de 200km de ce pays ou le cannabis et dépénalisé . Aujourd'hui je suis surpris de lire cette article. Maintenant la question est sur quelle critere l'état va t il délivré cette ordonnance ? Qui peu ce mettre a la place et savoir la douleur ressentie par le malade ? J'espère sincèrement que les politiques ne vont pas autorisé a l'un et interdire a l'autre. Affaire a suivre...

  • Jean Baptiste Allard
    Jean Baptiste Allard     

    Je soutiens 100% votre témoignage, courage!

  • Gorgh
    Gorgh     

    Etant atteint de sclérose en plaques, je consomme du cannabis pour soulager mes douleurs car je n'ai trouvé que ça qui ait un réel effet apaisant. Cependant, cela coûte cher, tout ça pour ne pas souffrir... Ce qu'il faut voir en premier, ce sont les patients que ça va servir plutôt que tout ramener aux laboratoires ! On a enfin une avancée sur ce sujet, alors que ma neurologue me prescrit à mots couverts de fumer de l'herbe, donc je ne vais pas bouder mon plaisir. A ceux à qui cela ne plait pas, je leur prêterai volontiers ma maladie une bonne petite semaine, qu'ils apprennent de quoi ils parlent !! Merci donc à ce gouvernement (de gauchistes selon les perroquets de Marinette) de lever l'hypocrisie et qu'on s'occupe plus des malades que des réactionnaires !

  • Manu Militari
    Manu Militari     

    Malades, proches de malades, envoyez une lettre au ministère de la santé pour lui rappeler votre existence, car il semble que cette démarche ne profitera qu'à ceux qui ont vendu du médiator et autre types de drogues aux effets dévastateurs!

    Si une AMM est nécessaire pour avoir une prescription, alors ces "médicaments" brevetés coûterons le prix des recherches et de leur développement etc., alors qu'une plante cultivé dans de bonnes conditions suffiraient à soulager les symptômes de dizaines de maladies débilitantes. Pire, ils pourraient soit alourdir la dette de la Sécu soit en empêcher l'accès aux plus démunis.

    Je ne fait pas de prosélytisme pour le cannabis, mais quand on sait que le système endocannabinoïde a pour rôle de réguler notre appétit, notre sommeil, notre système nerveux, notre mémoire et notre système immunitaire, il est claire que les phytocannabinoïdes pourraient être bénéfique en cas de dysfonctionnement.

    Trop peu d'information circule à ce sujet dans les médias traditionnels, et je trouve dommage que des polémiques futiles empêchent des gens malades d'avoir accès à un traitement efficace aux coûts dérisoires, n'en déplaise aux prohibitionnistes lobotomisés par la propagande mondiale contre la première plante domestiqué par l'Homme.

  • Jean Baptiste Allard
    Jean Baptiste Allard     

    Faut il être dans un hôpital ou cliniques pour soufrir? Peut on être malade, avoir besoin de ce type de médicament, et être chez soi?

  • Fannie
    Fannie     

    Encore une fois vous ne répondez à aucunes questions sur le cannabis déjà prescrit dans les hôpitaux ou cliniques ou même par certains médecins en France. Et je répète, il n'y a que les Gauchistes qui sont actuellement au gouvernement je vous rappel qui pratiquent la langue de bois. Et qu'en savez vous que cela ne me concerne pas, vous me faites un procès d'intention ?!

  • Jean Baptiste Allard
    Jean Baptiste Allard     

    Comme dans chaque système, mais au final si une personne détourne le système mais que à coté 20 malades en profite, n'est ce pas bénéfique ?

  • Jean Baptiste Allard
    Jean Baptiste Allard     

    Pouvez, s'il vous plaît, indiquer quelle partie de mon commentaire vous permets de suggérer des douta sur l'utilisation du Canabis à des fins personnels et non médical? Nous sommes dans deux débats totalement différents; très simple, trop facile et polémique à rapprocher. Un malade ne doit sûrement pas être assimiler à une personne qui prend d'une Canabis pour son plaisir...

  • Fannie
    Fannie     

    C'est déjà utilisé pour des maladies graves dans certains hôpitaux ou cliniques, alors à d'autres, comme la morphine d'ailleurs! et c'est ce genre de commentaire comme le vôtre qui émet beaucoup de doutes sur l'utilisation du cannabis à des fins personnels et non médical.

  • Jean Baptiste Allard
    Jean Baptiste Allard     

    C'est exactement pour ce type de réactions / commentaires que j'ai quitté la France. C'est très facile de critiquer ce type de démarche tant qu'on est pas à la place de la personne malade...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire