En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les maladies mentales dérangent les Français qui les connaissent mal

Mis à jour le
Un homme dans un hôpital psychiatrique de Lyon, en 2006.
 

Schizophrénie, troubles bipolaires, dépression... La plupart des personnes interrogées pour cette étude avouent mal connaître les maladies mentales et leurs traitements. Pourtant, ces maladies touchent environ 20% des gens à un moment de leur vie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Bitonio
    Bitonio     

    en meme temps les maladies mentales excusent tout : un voleur est libre car il est cleptomane, un violeur est un sex addict, un mec insultant a la tourette..... si on cherche bien, avec ces idiot de psychiatre, tout les comportements inapte à la vie en société ont une maladie mentale liée....... ben non, c'est juste une paire de baffes qui a manquée cruellement pendant l'éducation, si tenté qu'il y en ai une

  • Truecolor
    Truecolor     

    Les français sont dérangés par les handicapés, les obèses .. encore certains par la couleur de la peau .. Les français ne savent rien. .. et ce n'est de la faute à personne à part eux même ..

  • Jean Aimarre
    Jean Aimarre     

    -"Les maladies mentales touchent une personne sur cinq à un moment de leur vie"-... ça c'est uniquement pour la dépression, puisque les troubles bipolaires et borderlines ainsi que la schizophrénie qui sont citées, ne sont pas des maladies qui peuvent être enrayer et ne plus revenir, ce sont des maladies incapacitantes " à vie" avec lesquelles le malade doit apprendre à vivre et à gérer sont quotidiens( la dépression n'est qu'un symptôme pour ces maladies). Tout ça pour dire qu'il est préférable de choisir les termes correctes et de savoir retranscrire avec précision, les propos d'un médecin psychiatre quand on rédige un article qui explique que les gens n y connaissent rien.

  • pseudoma
    pseudoma     

    la définition des pathologies mériterait d'être revue par les psychiatres eux même, et présentée précisément dans des revues et sur internet.

Votre réponse
Postez un commentaire