En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un malade de parkinson fait condamner le laboratoire gsk
 

Le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) a été condamné jeudi par le tribunal de grande instance de Nantes à verser près de 117.000 euros de dommages et intérêts à un malade de Parkinson, chez qui le médicament avait provoqué une addiction au jeu et au sexe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • juju666
    juju666     

    p'tin le veinard....j ai absolument tous les memes symptomes sauf que je ne suis sous aucun traitement!!!!:D

  • Maxou 77
    Maxou 77     

    Bjr, du tout, car il est endetté de la valeur qui va recevoir, il repart à zéro mais bon, ca vie est quand même foutue.

  • alain 94
    alain 94     

    requip n'est pas en soi un bon produit un reel progres therapeutique mais de toutes facons tous produits mettant en jeu la dopamine ou le systeme dopaminergique donc ici un agoniste de la dopamine peu etre responsable de ce genre d'effets secondaires il a changé de traitement on imagine qu'il prend le traitement habituel de la maladie de parkinson ?????la l dopa en verité il n' ya pas grand choix donc il sera susceptible de presenter les memes effets secondaires........peut etre la sanction touche plus le produit par lui meme, fort contesté avec en sous jacent l'ambiance deletere mediator ....que ces effets secondaires tres repandus dans les traitements de la maladie de parkinson.........

  • vieroli
    vieroli     

    C'est bon ça !

  • vieroli
    vieroli     

    C'est déja le cas, est ce que les labos se donnent la peine de chercher les remèdes aux maladies dites "orphelines" ? non !
    La logique d'un labo privé est purement économique, si le crack ou je ne sais quelle drogue était légalisée, ils déposeraient un brevet et ne produiraient plus que cela... coût + addiction = rente.

  • ange bleu
    ange bleu     

    question: malade OK mais je pose une question personne etait la pour le surveiller, peut etre que le medicament provoque des effets "secondaires" mais que fesait sa famille un malade de ce type on le surveille !!!! on ne le laisse pas se "demerder" tout seul ou alors ils s'en foutent !!!

  • alexfido
    alexfido     

    A force de faire chier les labos faudra pas s'étonner lorsqu'ils s'arrêteront de faire de la recherche médicale pour les maladies grave de l'avenir et s'en tiendront à fabriquer uniquement des médocs ordinaires pour les maux de tête et douleurs dentaires juste pour le profit et que les malades n'auront plus que Lourdes pour espérer guérir...

  • naknak
    naknak     

    Avez vous la maladie de parkinson? je ne pense pas. Avez vous pris ce medicament "Requip", je ne pense pas non plus.
    c'est reconnu, meme par le labo.le requip desequilibre le psychisme et provoque de multiples addictions. Il n'y a pas qu'un cas isolé; mais des centaines. En plus d'etre malade, ces personnes s'endettent fortement et entrainent toute leur famille dans cet enfer.
    Pas de prevention de ces effets indesirables inscrit sur les boites!! Les labos n'ont pas l'habitude de donner de l'argent sans veritable raison, et leurs avocats sont redoutables. donc c'est tout a fait justifié.

  • marquisat
    marquisat     

    Formidable : il va pouvoir flamber à son aise et régaler encore plus de belles !

  • dugenou
    dugenou     

    je trouve que les journalistes sont des commères,avez vous verifiez si ce monsieur jouait avant par exemple sans vérifier le reste
    moi je connais des gens qui se sont ruiner aux jeux sans prendre de médicaments

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire