En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une vaste campagne de vaccination va débuter ce mercredi au sein de l'université de Bourgogne, à Dijon.
 

Le Conseil d’Etat enjoint mercredi la ministre de la Santé Marisol Touraine à prendre des mesures pour rendre disponibles à la vente des vaccins correspondants aux seules obligations de vaccination.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gilou903
    gilou903     

    Lorsqu'un laboratoire met au point un nouveau médicament, on teste d'abord ses effets secondaires sur des volontaires avant de le commercialiser. Curieusement il n'en est rien en ce qui concerne les vaccins, alors que ceux-ci contiennent des substances hautement toxiques comme le mercure.
    Il serait tout à fait possible de vacciner 10 000 enfants dont les parents seraient volontaires et de suivre leur état de santé pendant 10 ans puis de le comparer avec 10 000 enfants uniquement vaccinés avec le DTP. Mais cette démarche scientifique ne plait pas aux amis de Mr Macron qui sont pressés d’engranger le pactole et qui poussent pour imposer la vaccination, pendant que les français sont encore endormis.

  • pete drire
    pete drire     

    Les trois seuls vaccins obligatoires en France doivent être disponibles sans association avec d'autres,et sans aluminium;Les 11 sont des looby d'industriel qui ne feront que creuser le deficit de la secu car le prix sera différent.on dit en France: Fraternité, egalité, LIBERTE

  • Google-115500746285469904870
    Google-115500746285469904870     

    Je dis Ouiii. Avec seulement le dtp et sans adjuvant potientiellement dangereux. Car oui ça n arrive pas à tout le monde mais il est hors de question que je laisse l éventualité que ça arrive à mes gosses alors que les labos savent faire ces vaccins sans adjuvants dangereux.

  • vanda100
    vanda100     

    Enfin une sage décision. Les parents ne vaccinaient plus leurs enfants à cause de çà. Marisol Touraine a résisté longtemps avec son large sourire... tout çà pour faire plaisir aux labos. Ce qui est lamentable c'est qu'il faille attendre aussi longtemps. Et ce n'est pas pour tout de suite. Il faut attendre que les nouveaux vaccins soient fabriqués....

Votre réponse
Postez un commentaire