En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Présentation à Marseille en 2004 d'un micro implant "stent occlusif", de contraception irréversible
 

Deux femmes réclament que des experts soient nommés pour chiffrer le préjudice qu'elles assurent avoir subi en portant l'implant contraceptif Essure. Ce dispositif de contraception définitive est déjà au coeur d'une plainte aux Etats-Unis.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Lisa.p.91
    Lisa.p.91     

    Les moyens "contraceptifs "sont réversibles
    Il existe par ailleurs des implants contraceptifs ( en sous cutané dans l intérieur du bras )
    Ici ,il s'agit d'un mode de stérilisation donc par principe définitif
    Le titre est je pense inapproprié et risque de nuire à l information éclairée des patientes désireuses d un moyen de contraception

    7Leibnitz
    7Leibnitz      (réponse à Lisa.p.91)

    Peut on parler de scandale sanitaire pour......2 femmes alors que des milliers d autres utilisent cette contraception sans souci ???

Votre réponse
Postez un commentaire