En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Plus de huit cadres sur dix qualifient l'hyper connexion d'"anxiogène".
 

L’avis des cols blancs sur l’usage des technologies numériques est ambigu: ils sont une majorité à l’estimer positif pour leur travail par la flexibilité qu’il apporte mais craignent le risque de ne jamais déconnecter.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire