En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • nadia38000
    nadia38000     

    Je vous fais part de mon témoignage, concernant les nouvelles conditions de prescription et de délivrance des formes orales de rivotril sont rentrées en vigueur le 15 Mars 2012.


    Depuis cette date, quelles sont les conséquences à l’échelle de la population française d’un tel sevrage de masse ?
    Difficile de répondre à cette question dont beaucoup sont victime.


    Mon sevrage c’est réalisé dans de mauvaises conditions et à des conséquences sur mon état de santé, je prenais 10 gouttes le soir au couché depuis plusieurs années et en parallèle un traitement de substitution ( laroxyl ) à faible dose ( 5 gouttes le soir ).
    Conséquence immédiate : syndrome de sevrage sévère, avec irritabilité majeure, dépression, tachycardie etc… et reprise de rivotril Août 2012.


    En Octobre 2012, je recommence un deuxième sevrage avec la même substitution et une perte de poids considérable, échec total.


    Aujourd’hui reprise du traitement que faire?
    Je ne comprend pas que la médecine ne soit pas capable de faire la part des choses et qu’elle ne tienne pas compte de l’efficacité et de l’accoutumance créée par ce médicament ?
    Ma santé est très altérée et je vous demande assistance pour ce problème, une chose est sûre, le sevrage de ce médicament ne se fait toujours pas sans douleur !
    Problème important : les recommandations diffusées par l’AFSSAPS semblent insuffisamment utilisées, et ce sont nous les patients qui en payent directement le prix.

    Depuis 1 an ma vie c’est totalement dégradé, je ne peux même pas travailler, rien envisagé, j’ai l’impression qu’à mon âge j’ai rien fait de ma vie, donc je lance cet appel simplement pour que l’on puisse m’aider dans de meilleurs conditions.

    Merci de m’avoir lu !

  • mirabelle
    mirabelle     

    Ce qui me fait peur cela fait deux médicament que j'ai pris pendant des années et que seulement maintenant nous apprend qu'ils sont dangereux

  • jojobbb
    jojobbb     

    Et ça continue ! Ce n'est qu'une partie immergée du reste !Gardez bien vos ordonnances pour porter plainte !

Votre réponse
Postez un commentaire