En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La vitamine B diminue les effets cardiovasculaires de la pollution

La pollution de l’air est un enjeu majeur de santé publique.
 

Infarctus du myocarde, troubles du rythme cardiaque, accident vasculaire cérébral... la pollution atmosphérique représente l'une des causes de décès prématurés en raison de maladies cardiovasculaires. Pour limiter ces effets toxiques, des chercheurs mettent en avant le rôle de la vitamine B.

Newsletter BFMTV Midi

Votre opinion

Postez un commentaire