En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La pollution atmosphérique responsable d'un décès sur dix dans le monde

A man wearing a face mask on a heavily polluted day walks along the Bund in front of the financial district of Pudong in Shanghai on December 15, 2015. According to local reports on December 14, Shanghai's environmental authority launched emergency measures against pollution after lingering smog was forecasted. The chronic haze blanketing northeastern China earlier this month was so thick that, unlike the Great Wall, it could be seen from outer space, according to satellite photographs from NASA. AFP PHOTO / JOHANNES EISELE 
JOHANNES EISELE / AFP
 

La pollution atmosphérique est devenue le quatrième facteur de décès prématurés dans le monde, selon un rapport de la Banque mondiale. En France, elle serait responsable de 48.000 décès par an.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire