En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pesticide
 

La France avait annoncé sa volonté de voter contre. Cet herbicide, parmi les plus répandus au monde, a été classé "cancérogène probable" par un centre dépendant de l'Organisation mondiale de la santé en 2015.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • spirou
    spirou     

    Macron qui se voyait déjà en chef des européens ,se fait envoyer sur les roses par ses homologues . Quand a Hulot ,il continue a manger son chapeau

  • gochexit
    gochexit     

    En France même si la dangerosité ne peut être prouver (évidemment comme la non dangerosité)

    En vertu de cette ânerie de "principe de précaution" utilisé à toutes les sauces et surtout en dépit du bon sens, on veut tout interdire.

Votre réponse
Postez un commentaire