En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Junk food": évolution d'une nourriture de rue désormais servie aux meilleures tables

Mis à jour le
Les kebabs sont préparés avec de la viande provenant du boucher Desnoyer.
 

Les traditionnels hamburgers, kebabs ou autres sandwiches, associés en général à la malbouffe, se déclinent désormais dans des versions plus saines grâce à des ingrédients rigoureusement sélectionnés par des restaurateurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Exercice difficile. Et je garderai pour moi mon avis sur la pitoyable attitude de gentrification culinaire de journalistes parisiens ... Après nous avoir bourré le mou pendant des décennies pour nous expliquer que le hamburger était la nourriture du diable, quand bien même les produits chez l'enseigne de la malbouffe (un clown, comme chez stephen king, forcément c'est suspect) seraient frais et/ou made in france, on va nous expliquer que désormais c'est bien MAIS parce que c'est bio ou que ça vient de chez le boucher people. Alors la question que je vous pose, messieurs les journalistes qui avez décidément réponse à tout, c'est que la mère de famille qui cuisine normalement avec des ingrédients normaux, elle fait de la m*rde ou pas ? Ca dépend si les ingrédients sont présentés les uns à côté des autres ou empilés, j'ai juste ?

Votre réponse
Postez un commentaire