En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Claude Ameisen : "La PMA est indépendante du mariage"
 

Le président du Comité consultatif national d'éthique s'exprimait jeudi matin sur la gestation pour autrui et la procréation médicalement assistée sur BFMTV.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • cristianeTAUBIRAestLEdiableNOIRE
    cristianeTAUBIRAestLEdiableNOIRE     

    LE CRI CONTRE Sodome LE CRI CONTRE FRANCE


    LE PEUPLE ROUMAIN , LA ROUMANIE ( a voire meme les tiganes, romes, meme eux) condamne la subclase politiqe qui sutien les fous, les sodomites ,les gomorites et pleure POUR LA FRANCE qui a ete transforme en SODOME et GOMORE ....QUE DIEU NE VOIS PAS LA FRANCE CATOLIQUE, MUSULMAN ET JUIF .IL EST OU LE JESUS ,MOHAMED, TORA EN 2013 ? VOUS ETE OU , CE QUI ONT UN VRAIS DIEU? ou peut -etre vous les cretien vous attendees la pluie de SODOME


    « Le soleil se levait sur la terre quand Lot entra dans le Tsoar. Alors l'Éternel fit tomber sur Sodome et sur Gomorrhe une pluie de soufre et de feu ; ce fut l'Éternel lui-même qui envoya du ciel ce fléau. Il détruisit ces villes et toute la plaine, et tous les habitants de ces villes

  • oriane100
    oriane100     

    Parce que la gestation pour autrui demande l'engagement d'une tierce Personne. Et qu'un engagement n'est jamais sans conséquences.

  • grainesdamour
    grainesdamour     

    Les femmes s'entêtent...

    "Le comité national d'éthique a toujours eu des réserves sur l'utilisation de la médecine en dehors du champ des maladies" quelle chance que le comité national d'éthqiue n'existait pas au moment de la loi Weil ! L'IVg releverait toujours du champ pénal pour les médecins qui aidaient les femmes à réaliser des IVG pour réduire les risques liés aux "faiseuses d'anges", comme cette sanction pénale existe toujours pour les médecins qui aident les femmes célibataires, homo ou hétéro, à concevoir un enfant dans des conditions sanitaires acceptables et certainement plus éthiques que les pratiques d'insémination artisanale Les médecins prennent des décisions d'importance concernant la vie et la mort, par exemple quand ils appliquent la loi Léonetti... Ils ont maintenant le droit d'aider une femme qui ne souhaite pas garder un foetus ou avoir un enfant en prescrivant une IVG ou un contraceptif Pourquoi n'ont ils pas le même libre arbitre quand il s'agit d'aider une femme à devenir mère ? M Ameisen dont la dimension intellectuelle lui permet de voir bien au delà de l'éthique médicale, connait certainement la réponse en terme "sociétale"

  • oriane100
    oriane100     

    "Donner" de son temps, de ses forces pour autrui devient de l'esclavage quand il n'est pas rémunéré. Entre donner son sperme et donner 9 mois de sa vie avec un accouchement à la clé, ce n'est pas la même chose tout de même !!!

  • oriane100
    oriane100     

    Si on m'apprenait que j'étais adoptée, je me mettrai à chercher mes origines.
    Si on m'apprenait que j'étais née d'une PMA je voudrais retrouver la personne qui a donné l'ovule et celle qui m'a portée.

  • oriane100
    oriane100     

    Je parle du lien charnel que vit la mère quand elle porte l'enfant. Quand on porte un enfant, notre corps se transforme, tout ce que l'on mange passe dans le sang. L'accouchement est un déchirement, c'est violent même avec une péridurale ou une césarienne. C'est beaucoup de sang. Nier tout cela, c'est nier notre humanité.

  • oriane100
    oriane100     

    Quel dédain !

  • oriane100
    oriane100     

    Justement j'ai bien dit que je n'étais pas un robot. Je sais ce que c'est que de porter un enfant car j'ai été enceinte plusieurs fois. Je connais également les risques d'une grossesse car j'ai perdu un enfant en couche qui était tout à fait normal (caryotype nickel). Je pense également que si la PMA était autorisée, elle n'empêcherait pas les dérives déjà existante de commercialisation dans des pays qui la permettent. On n'a pas toujours une soeur ou une cousine corvéable à merci. Si je n'avais pu avoir d'enfant et que la GPA était autorisée, je n'aurais pas pu demander à ma soeur ni a personne d'autre de porter mon enfant. Je n'ai pas à "utiliser" ma soeur. J'aurais été triste de ne pas avoir d'enfant, mais j'aurais trouvé plein d'autres joies dans ma vie.

  • Grumly
    Grumly     

    C'est uniquement votre opinion, qui est demeurant injuste et irréfléchie. Je pense au contraire qu'elle devrait être autorisée sans qu'il y ait de commercialisation de l'enfant (au même titre que l'adoption). Lisez bien : c'est un DON! Ou voyez vous de l'esclavage dans le DON? Une mère porteuse qui ne fait pas ça par intérêt financier!! De la même manière qu'une femme fait une insémination artificielle avec un donneur (DON). Dont acte!

  • oriane100
    oriane100     

    Mais la GPA est condamnable en France de toute les façons. Que ce soit en faveur des hétérosexuels ou des homosexuels. Qui ne dit pas qu'un jour dans un pays civilisé autorisant la GPA, quelqu'un dénoncera cette pratique comme on a dénoncé l'esclavage ? La France est le pays des droits de l'Homme. Je souhaite qu'elle reste un exemple au lieu de suivre les autres pays qui n'ont peut-être pas assez réfléchi avant de légaliser la GPA.

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire