En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Honoraires : les négociations entre assurance maladie et médecins redémarrent

Mis à jour le
Honoraires : les négociations entre assurance maladie et médecins redémarrent
 

Une réunion s’ouvre ce mercredi avec pour objectif de sanctionner les abus. Quelque 300 médecins reconnus pour facturer plus de dix fois le tarif Sécu pourraient se voir déconventionnés. Rencontre avec avec Jean-Noël Fabiani, chef du service de chirurgie cardiaque à l’hôpital Georges Pompidou à Paris.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    les medecins au pas, s'ils ne sont pas contents, ils changent de métier.

  • ABRACADABRA
    ABRACADABRA     

    Et des mutuelles...dont le prix augmente sans arrêt pour suivre l'évolution des partiques tarifaires.

  • berenice
    berenice     

    Il me semble que le Numérus Clausus a été mis en place pour réduire le nombre de Médecins , moins de Médecins moins de prescriptions !

    De plus les dépassements d'honoraires sont courants en secteur privé , ou en cabinet selon l'acte .

    Les gouvernements ont trouvé la martingale , ils ont fait venir des Médecins étrangers mois payés que les Médecins Français sous prétexte que les médecins étrangers n'ont pas les équivalence , ce cas est appliqué en secteur public .

  • ikkaku
    ikkaku     

    cher Evoron,
    Merci pour votre haine envers les médecins,
    Juste pour votre information, le numérus clausus à été mis en place en 1972 par le gouvrnement francais afin de limiter le nombre de médecins, dans l hypothèse que plus l offre est grande, plus les couts lié à cette offre sont élevés. Vous pouvez vérifier ces informations ici: http://www.ifrap.org/Numerus-clausus-des-medecins-quand-l-Etat-est-aux-commandes,700.html ou ailleurs , selon votre volonté.

    Par ailleurs si vous pouviez consulter les prix des consultations médicales en europe, par exemple sur le site du ministère des affaires étragères: http://www.mfe.org/index.php/Portails-Pays/Espagne/Sante/Medecine-de-soins
    vous constateriez que le tarif proposé par la sécu comme conventionné est une vaste blague.
    CDT

  • ikkaku
    ikkaku     

    par ailleurs L excellent Pr vu dans la vidéo est inscrit à la Sécurité Sociale en tant que Praticien SECTEUR 1, ce qui signifie qu'il n A PAS LE DROIT DE PRATIQUER DE DEPASSEMENT D HONORAIRE POUR TOUS SES PATIENTS...
    Son avis me parait donc discutable sur la question. Tout fait croire dans le sujet qu'il ne dépasse pas alors qu'il le pourrait...

    Vous pouvez verifier cette information sur
    http://ameli-direct.ameli.fr/professionnels-de-sante/recherche-1/fiche-detaillee-B7c1kTcyMzS6-183f96590903eba7933620e2f030c5ac.html?vue=famacte&id=070

  • applestorm
    applestorm     

    jusqu'au 17 Octobre.... et bah

  • ikkaku
    ikkaku     

    Prenez le temps de comparer les tarifs des consultations en Europe.

    Ensuite comparez les avec notre tarif Sécu de 23euros pour les généralistes et les spécialistes.

    Posez vous ensuite quelques questions et venez rendre compte de vos réflexions sur ce fil de commentaire.

    Par ailleurs, Monsieur Le Figaro, pourquoi ne pas faire un article de fond sur ces questions de rémunérations en Europe et en France.
    23euros la consultation correspond à peu près à une coupe de cheveux au tarif étudiant en bas de chez moi, certains préférerons sûrement cela à une visite chez le médecin, mais pour guérir son cancer du sein je suis pas sur que cela ai la même utilité.

    http://www.mfe.org/index.php/Portails-Pays/Italie/Sante/Medecine-de-soins

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    la réponse, c'est déconventionner tous ceux qui ne rentrent pas dans le cadre et revaloriser les actes.

  • Evoron
    Evoron     

    "tact et mesure"? Il semble que nos médecins français ne soient pas sensibles à ce principe ou ne comprennent vraiment pas comment l'appliquer. Aujourd'hui, payer un médecin relève du chantage plutôt que d'une réelle rémunération. Par exemple, pour obtenir une péridurale lors d'un accouchement, il est demandé 300€ de dépassement non remboursés par la sécurité sociale, ni par la mutuelle dans la plupart des cas. Vous ne pouvez pas payer? Vous souffrirez! Vais-je trop loin en qualifiant ces méthodes de chantage voire de torture?
    Le phénomène de dépassements d'honoraires prend de l'ampleur, en particulier à cause du manque de médecins: si vous voulez être soignés, il faudra me mériter et me payer! Tact?Mesure?...Si le numerus clausus s'élargissait réellement et efficacement, il y aurait davantage de bons médecins, qui alors seraient moins surchargés de travail et donc ne revendiqueraient plus les exhorbitants dépassements d'honoraires. Mais qui contrôle le numerus clausus? Les médecins eux-mêmes! Ils entretiennent cette exclusivité! Que le gouvernement contrôle ce nombre et les orientations en toute obectivité!
    Je souhaiterais rappeler aux médecins les principes d'humilité et de respect face à leurs patients, nous ne sommes plus au temps du paternalisme: le patient (et non le client) n'est pas à mener par le bout du nez avec des ordonnances parfois inutiles, censées remplacer le vrai soin que doit lui prodiguer le médecin. Ce même soin qui n'est pas donné, non pas par manque de temps, mais plus par soif de profit, en raccourcissant le temps de consutation à 10min et donc en multipliant le nombre de patients conultés. Et souvenons-nous que si la Sécurité Sociale -qui est un organisme privé créé par et pour la population- n'existait pas, les gens iraient moins souvent chez le médecin, donc celui-ci aurait un plus petit salaire...
    Enfin, le principe de solidarité et l'esprit d'équipe. Les médecins ne sont pas seuls à prodiguer des soins. Il y a aussi les infirmières et infirmiers, dont les salaires n'augmentent pas même après la réforme récente et dont les heures supplémentaires ne sont pas payées, toujours aux profits des médecins qui passent encore une fois avant tout le monde (cf fin 2011 sur le paiement des heures supplémentaires par l'Etat), dont les conditions de travail se dégradent de jour en jour ainsi que leur vie sociale par voie de conséquence, et j'en passe.
    Les médecins sont donc priés d'admirer autre chose que leur nombril et nous espérons que notre ministre de la santé Marisol Touraine les y aidera!

  • FABRICE
    FABRICE     

    Rien à voir avec la compétence, beaucoup de praticiens abusent et ne cessent de s'enrichir sur le compte des patients!!

Votre réponse
Postez un commentaire