En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des moustiques tigres étudiés à Montpellier le 9 août 2012.
 

La Guadeloupe s'inquiète d'une forte montée en puissance de l'épidémie de chikungunya. Le niveau épidémique actuel équivaut à celui qui était attendu plus d'un mois plus tard. La population est appelée à éradiquer les eaux stagnantes.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • deuxc
    deuxc     

    Pas de soucis, touraine va annoncer des mesures et surtout souligner qu'il n'y a aucun risque, d'autant plus avant les vacances d'été...

  • boudzan
    boudzan     

    C'est grave dans la mesure ou les dégats sont équivalents à la grippe et pour la sécu on ne doit pas vraiment avoir les moyens budgétaires pour supporter plusieurs "épidémies" par an....

Votre réponse
Postez un commentaire