En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des milliers de boîtes du Furosémide Teva ont été vendues alors qu'elles contenaient par erreur un somnifère.
 

Le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire sur l'affaire du Furosémide Teva, touché par une erreur de conditionnement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • vargeleine
    vargeleine     

    Il faut que Valls supprime tout les groupes musulmans ils sont dangereux .

  • vargeleine
    vargeleine     

    Des affrontements ont opposé mardi soir des policiers et des passants à Argenteuil (Val-d'Oise) après le contrôle d'une femme portant le voile intégral, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier. Alors que les policiers procédaient au contrôle d'identité de cette femme, un attroupement s'est formé et a dégénéré en affrontement avec les policiers, selon cette source. La loi du 11 octobre 2010 interdit de dissimuler son visage dans l'espace public. La violation de cette interdiction est punie d'une amende maximum de 150 euros. Un an après l'entrée en vigueur de cette loi, le 11 avril 2011, environ 300 femmes avaient été verbalisées.
    Le 20 mai, une jeune femme portant le hijab (voile recouvrant les cheveux mais laissant apparaître le visage, NDLR) avait été agressée en rentrant chez elle à Argenteuil. Le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, Abdallah Zekri, avait annoncé à l'AFP sa volonté de se constituer partie civile dans cette affaire.

Votre réponse
Postez un commentaire