En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Médiateur de la République note une hausse de 25% des faits de violence en milieu hospitalier.
 

Selon un rapport du Médiateur de la République, les faits de violence dans les hôpitaux français sont en hausse de 25% : agressions et menaces de patients contre le personnel, mais aussi violences de médecins envers ceux qu'ils soignent...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

67 opinions
  • myrtilles
    myrtilles     

    comment pouvez vous dire qu'on nous soigne gratuitement??? on paye la sécu qui rembourse de moins en moins et la mutuelle coute 100 euros par mois pour 2 personnes.vous appelez ça etre soigné gratuitement!!!certaines catégories qui n'ont jamais cotisé,eux,sont soignés gratos.il est la le problème.

  • jacquotte
    jacquotte     

    il faut dire que dans les hôpitaux les personnes qui viennent se faire soigner beaucoup sont agrésifs et je ne dis pas qui...
    ils veulent même passer devant tout le monde,
    c'est tout un ensemble, le personnel dans les hôpitaux arrivent à saturation en plus avec la suppression des postes il y a plus de boulot et tout se dégrade

  • moha72
    moha72     

    Merci a tout les services Hospitalier. moi il mon sauver la vie

  • J-Stephane
    J-Stephane     

    Je ne comprends pas que l’on feint d’être surpris de la dégradation de la qualité des services dans les hôpitaux.
    Avant on avait un hôpital et une clinique pratiquement en bas de chez soit avec les effectifs pour répondre aux flux des patients.
    Maintenant, après avoir démolis ces établissements pour les centraliser et les partager sur plusieurs communes on s’étonne que les patients soit plus héritables parce qu’
    Ils sont contraints de faire plus de KM alors qu’ils sont mal en point.
    Ils doivent faire la queue comme un jour de solde dans un magasin alors qu’ils souffrent.
    Ils doivent aller dans une salle d’attente bondée comme le métro aux heures de pointe alors que la douleur entame leur patience.
    Ils ont à faire à un encadrement au bout du rouleau car en sous effectif.
    Ne pas prendre soins de la santé des français c’est ne pas prendre soins l’outil économique de la France.

  • Neijean
    Neijean     

    MDR Lol XD XD PTDR...et a par ca tu as un cerveau ? ou c'est la biere?

  • Neijean
    Neijean     

    Ah bon faudrait argumenter avec un beauf ?? c'est nouveau...je m'adapte très cher...

  • AUX ARMES CITOYENS
    AUX ARMES CITOYENS     

    Nous prendrait-il pour des cons???????

  • Crusaders
    Crusaders     

    dans cette société où même les médecins vous font sentir qu'il en ont rien à battre de votre cas, s'il pouvait dire se qu'il pense le gugusse il dirait "suivant", où n° un tel...bon ils sont là surcharger d'ailleurs c'est pas facile et je parle même des sécrétaires, looooooooooool, alors celles là c'est vivement 16 h que je rentre, après une journée dure mais dure....non c'est un milieu à vomir.....

  • Atasanté
    Atasanté     

    le monde est... malade

  • a12c4
    a12c4     

    couverture sociale, CMU, AME, etc c'est déjà beaucoup ...
    Si en plus on doit subventionner les cacas nerveux des bénéficiaires ...

Lire la suite des opinions (67)

Votre réponse
Postez un commentaire