En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

BORDEAUX (Reuters) - Plus de 300 personnes se sont réunies près du Centre hospitalier de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) mardi pour soutenir un...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • sprékélia
    sprékélia     

    Je me demande si cette affaire n'est pas montée en épingle parce que l'Etat ne veut plus assumer le coût des retraites et des soins... On veut nous habituer à l'idée d'un âge limite de la vie.

  • Lyonnais+
    Lyonnais+     

    Il n'y a pas que les dogmes religieux pour combattre l'avortement. J'ai considéré que la loi Veil avait été un progrès pour mettre fin à des pratiques occultes barbares. Mais il ne faut pas faire l'apologie de l'avortement qui est toujours le résultat d'un échec. Tous les psychothérapeutes prennent en compte les "avortons" dans la fratrie car ils en font partie et tous les non dits sur les avortements sont des deuils non faits dans les familles avec son cortège de souffrances et de maléfices. Donc l'avortement ne doit en aucun cas être considéré comme un acte anodin.

  • Lyonnais+
    Lyonnais+     

    Ce médecin doit faire l'objet d'un procès équitable comme l'infirmière... sans augurer du résultat.

  • juniluisjpp
    juniluisjpp     

    qu est ce qui te derange pour info j ai 2 enfants eleves eduques et bien dans leur vie!mais je n ai aucune leçon a recevoir de dogmes religieux pour l avortement n est pas un fin en soi mais desfois il est utile meme si avant il y a la contraception on peut a l heure actuelle avoir des enfants ou pas!

  • Lyonnais+
    Lyonnais+     

    Ta mise en parallèle abusive de l'affaire Imbert et de celle de Bayonne montre bien que si on vote une loi "plus permissive" tous les dérapages, amalgames et dérives sont possibles. La loi actuelle reconnaît, impose même, le droit de soulager, pas celui de tuer et c’est très bien ainsi. Ton post, à ton insu sans doute, est très révélateur des dangers de l'euthanasie légalisée.

  • ffffflllllllllllrrrrrrerk
    ffffflllllllllllrrrrrrerk     

    La mort est un sujet qui nous préoccupe depuis la nuit des temps.Je crois pas que c'est en invoquant Satan ou en s'insultant ,qu'on parvient à faire évoluer le débat!
    C'est sur des sujets comme ça que Le Politique a toute son importance.On ne peut traiter cela à des seules fins électoralistes.Il faut peser le légitime et le légal (retournez lire vos cours de Term, si vous vous rappelez plus :-) )
    Enfin même si vous n'êtes pas allé en Term, pensez un peu par vous même,et laissez Satan là ou il est !!!

  • Lyonnais+
    Lyonnais+     

    Tes propos sont franchement inquiétants. Tu as une vision bien réductrice de l'être humain. Un être humain existe dès sa conception et même avant puisque pour jouir d'une certaine plénitude à être, il doit être le fruit d'un désir entre un homme et une femme qui s'aiment. Mais j'imagine que mes propos te font sourire...Je me réjouis quand même de ne pas avoir ta rusticité qui te coupe de beaucoup de choses...Nous n'avons pas les mêmes valeurs, ni la même sensibilité...

  • superbou66
    superbou66     

    Sans prendre parti pour ou contre l'euthanasie, voila ce que je note: ce monsieur va s'en tirer comme avant un autre s'en est tiré avec du sursis...Par contre, l'infirmière, elle a pris 12 ans ferme pour la même chose....

  • juniluisjpp
    juniluisjpp     

    t inquiete pas pour moi je connais la difference entre le bien et le mal mais fais gaffe a tes paroles de merde!

  • juniluisjpp
    juniluisjpp     

    moi j ai vecu ça avec mon pere et alors! plus d espoir pourquoi tu fais souffrir les gens et puis quand on avorte ce n est pas un enfant et parle moi pas de conneries de religion!

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire