En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dans un chambre de l'unité de soins palliatifs du CHU de Montpellier, cette semaine.
 

Avec le cas de Vincent Lambert, les professionnels de santé soulignent le manque d'information des patients sur leurs droits et devoirs en fin de vie. Comme la nécessité de rédiger par écrit sa volonté de ne pas être maintenu en vie artificiellement.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • tubalcain
    tubalcain     

    Pour tout savoir sur les directives anticipées:
    http://www.soin-palliatif.org/ecoute-info/ressources/fiches-techniques-vos-droits/rediger-directives-anticipees
    Pas besoin de notaire, à refaire tous les 3 ans au minimum.

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    @jojobbb ...........Hum ! bonne question ! Pour ma part, c'est déposé chez le notaire !

  • jojobbb
    jojobbb     

    Moi, j'a écrit ma volonté de ne pas subir d'acharnement thérapeutique , daté et signé sur mon carnet de santé ? Est-ce que cela suffit ???????????????????????????? LASSE de voir l'acharnement thérapeutique en fin de vie sur les personnes âgées en maisons de retraite cotées en bourse en particulier ...................

Votre réponse
Postez un commentaire