En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Faut-il interdire le tabac et l'alcool aux moins de 18 ans ?

Mis à jour le
Le Binge Drinking (beuverie expresse) est directement visée par cette mesure d'interdiction de vente d'alcool aux mineurs
 

Les mesures visant à limiter la consommation d'alcool et de tabac chez les mineurs ne font pas l'unanimité. Surtout que la pub sur Internet devient possible !

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • hesperus
    hesperus     

    C,est sure , si demain Mme Bachelot et sa clique interdisent ca , aprés demain nos mineurs au garde a vous vont si conformer!A son age c,est triste de croire au Père Noél !

  • johnny234
    johnny234     

    la première cuite est formatrice pour les gamins tout comme la première clope, le premier joint et le premier rapport sexuel . C'EST LA VIE, bordel !!!!!!!

  • geo14567
    geo14567     

    et c'est de cette manière que l'on va créer un marché parallèle de l'alcool. Des majeurs iront achetés des bouteilles et les revendront à prix d'or aux mineurs. Vraiment malin comme loi !!!!

    en même temps cela permettra la diversification des dealers, maintenant ils proposeront cannabis, cocaine et alcool (coupé) aux gosses

  • alina
    alina     

    Un adolescent qui veut picoler avec ses potes trouveras toujours un moyen de boire. Le système D existe partout. Voyez en Allemagne, j'avais 1é ans, je voulais fumer des clopes, j'allais au distributeurs mais soucis comment avoir un briquet alors que c'est interdit à la vente au moins de 16 là-bas ? Simplement, en demandant à nos potes plus agés d'aller nous en acheter. ce sera pareil en France pour l'alcool, les clopes etc ... de plus, c qu'il appelle le Binge drinking est surtout fais dans les grandes écoles et beaucoup moins pas des mineurs de moins de 18 ans. interdire les open bar durant les soirées étudiantes des grandes écoles, ce serai déjà un point positif et vraiment utile. Ensuite, un mineur qui ne consomme pas de clope, ou d'alcool à l'adolescence le fera durant sa vie étudiante très probablement que ce soit ponctuellement ou régulièrement. Ce genre de loi ne fais que repousser le problème et ne le règle au final que peu, puisque les tuer sur la route dût à l'alcool c'est bien souvent des jeunes ... étudiant sortant de boîte ou de soirée. Développer les navettes en bus, les assos' qui ramène les personnes alcoolisé, faîtes de la prévention, interdisez tout ce qui est open bar, obligez une personne d'un groupe d'amis en boîtes à ne pas boire (système capitaine de soirée) et là la loi servira à quelquechose mais ce n'est pas en interdisant tout systématiquement que le problème se régleras.

  • nana-loulou
    nana-loulou     

    meme si d'un sens c bien de vouloir interdir la vente de tabac ou d'alcool. les mineurs aurons toujours la possibilité de s'en procurer par des plus grand qu'eux!!! ou les amis et la famille!!!! donc sa sert un peut a rien

  • Natali
    Natali     

    Ces mesures ne fonctionneront qu'avec de la prévention pratiquée dès l'école élémentaire. Faire de la prévention à l'age où les ados s'affranchissent de leurs parents ne seraient pas suffisant : il faut agir avant..
    Natali

  • Natali
    Natali     

    Oui, ce serait plus facile de laisser les jeunes devenir des alcoliques accros du tabac...C'est une question de santé publique, ceux qui ont des enfants savent bien que le risque est grand, même lorsque l'on s'occupe bien de ses enfants : les adolescents sont des personnes influençables, pas toujours des délinquants en puissance..
    Natali

  • Natali
    Natali     

    La jeunesse, toujours la jeunesse....Les lobbies sont excercés par des adultes cupides qui ont compris le mode de communication qui fonctionne avec les jeunes. On pourrait plutot parler de victime plutot que de stigmatiser toujours les jeunes. Interdire la vente d'alcool et de tabac est une très bonne chose mais il faut compléter le dispositif en faisant de la prévention dès l'école élémentaire, en interdisant la publicité d'alcool fort (prisé par les jeunes) et en sanctionnant plus fort les commerçants qui vendent aux jeunes ces poisons : ils ne le feraient pas pour leurs propres enfants. Dire qu'ils sont responsables est irresponsable !
    Natali

  • baby38
    baby38     

    oui merci je pense en avoir ete une et je ne vis pas dans une bulle les ados je crois savoir à quoi ça peut rassembler.....bonne blague les parents savent quand leurs enfants puent la clope où prennent ils les sous ? et pour l alcool le bar bien approvisionné de papa maman fait l affaire !!!stop qu on arrête avec "les pauvres parents ils ne savaient pas...

  • quiamal
    quiamal     

    De la distance ,ce gouvernement en a avec le peuple,on peut même dire qu'ils ne se voit plus tellement il sont loin,et pas sur la même planète

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire