En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Vaccination. (Illustration)
 

Pour la première fois, un cancer de la moelle osseuse a été guéri par l'injection d'une unique dose massive de virus modifié de la rougeole, ont annoncé des chercheurs américains. Chez une deuxième patiente, le traitement, bien qu’efficace, n'a pas permis de la sauver.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Truecolor
    Truecolor     

    Oua .. bravo à ceux qui utilisent des virus pour soigner 1 personne ... youhou :p affaire à suivre. :)

  • claude38
    claude38     

    Cela n'aboutira jamais.... La lutte contre le cancer est un vaste théâtre d'ombre derrière lequel agissent de puissants groupes d'intérêt, car c'est un business extrêmement juteux, en constante progression et cyniquement alimenté par les mêmes que ceux qui produisent les substances chimiques qui en sont à l'origine, en l'occurrence la chimie et les banques qui y participent. Depuis les années 20 (et notamment le génial Lakhowski) des dizaines de traitements efficaces ont été trouvés, pistes de recherche prometteuses ouvertes, avec pour seul résultats le passage à la trappe de ces thérapies (abusivement estampillés comme «non prouvées », faute de moyens pour financer des tests en vue d’obtenir une AMM (financer une thérapies ne rapportant rien aux laboratoire n’étant nulle part pas envisageable) et la mise au placard, voire le harcèlement administratif , judiciaire et médiatique des trouveurs ou des médecins courageux qui les ont employés, sauvant au passage des centaines de vie.
    Derrières, des milliers de morts évitables et le calvaire assuré pour des chercheurs innovants et des prescripteurs courageux (ces « justes » de la guerre contre le cancer) défiant l’Ordre blanc allopathique (solidement ancré dans l’institution médicale et l’administration), le cancer relevant de son pré-carré exclusif. Délit de guérison d’un côté avec des thérapies aussi efficaces que peu coûteuses (la vitamine c en injection en étant une parmi d’autres, au demeurant souvent combinables pour un degré élevé d’efficacité), permis de tuer de l’autre avec des thérapies aussi ruineuses qu’inefficaces, dans quel monde vivons-nous ? Lire à ce propos l'extraordinaire livre de Pierre Lance "chercheurs maudits, savants exclus" Edition Amazone.

  • Peter Corsaire
    Peter Corsaire     

    Voilà une merveilleuse nouvelle !! Une possibilité de vaincre cette merde !! Quoi de plus merveilleux que de savoir qu'une personne puisse continuer à vivre et voir grandir et vieillir les siens au lieu de partir trop vite et sans avoir cette chance. Bravo aux chercheurs !!

Votre réponse
Postez un commentaire