En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Essai thérapeutique à Rennes: "Il y a un souci de santé publique", dénonce le frère du patient décédé

Mis à jour le
Laurent, le frère du volontaire décédé pendant l'essai thérapeutique à Rennes.
 

Guillaume, un volontaire de l'essai thérapeutique mené par Biotrial pour le compte du laboratoire Bial, est décédé le 17 janvier. Son frère, Laurent, veut obtenir des réponses.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Crusader30
    Crusader30     

    BONJOUR BFM OU PASSENT LES COMMENTAIRES ?? MERCI CAR IL EN MANQUE ...CORDIALEMENT

  • strikler
    strikler     

    les lobbys achètent leur impunité aux politiques a coup de millions .....

  • Crusader30
    Crusader30     

    Que ce pauvre homme repose en paix....

    Je trouve cette pratique rémunérée entre 1600 et 2000 euros pour ces gens qui vont tester ces produits inconnus

    Beaucoup qui galèrent, par l'appât du gain vont tester ces produits, on leur fait signer une décharge qui déresponsabilise le labo en cas de pépin, là il y a eu un gros pépin cet homme est décédé et d'autres dans des états sérieux...

    Qui va faire ces test ? Des pauvres gens qui sont sans le sou.....

    Non c'est inhumain

    Jamais je ne me laisserais injecter de produits dont même les chercheurs ne connaissent pas les effets à plus ou moins longs termes, je ne suis pas suicidaire.....

Votre réponse
Postez un commentaire