En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des médecins de MSF à Conakry, le 28 juin 2014.
 

L'épidémie est complexe, analyse l'OMS, car elle se développe à la fois en milieu urbain et rural dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest. Plusieurs ministres sont réunis à Accra pour faire face à cette crise sanitaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • He Ben He Ben
    He Ben He Ben     

    Voilà qu'aujourd'hui on minimise sur EBOLA alors qu'il y a quelque jours elle était hors de contrôle. De qui se moque t on ???? Il y a bien un risque très grave mais chutttttt surtout ne affolez personne car en période de vacances ça risque faire furie les touristes. Surtout contrôlée aux frontières l'entrée de ces africains ils y a danger pour notre pays.

Votre réponse
Postez un commentaire