En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le docteur Pierre Dukan lors d'une conférence de presse en mars 2011.
 

Le célèbre nutritionniste a écopé de 8 jours d'interdiction d'exercer pour avoir prescrit hors indications, il y a 40 ans, le médicament des laboratoires Servier, retiré depuis du marché pour sa dangerosité.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Nessie37
    Nessie37     

    Mais où va t-on en France ??? 40 ans après ? Il est coupable de na pas avoir anticipé la dangerosité et le retrait du marché de ce médicament ?
    Pas de bol DUKAN ! En France, il faut être prévisionniste ou médium pour s'en sortir

  • captain disaster
    captain disaster     

    Effectivement on peut se poser mille questions sur ce genre de sanction. Une patiente ... il y a 40 ans ??? alors qu'a l'époque le médicament n'était pas interdit . une peine a exécuter en octobre 2013 ? mais en attendant un peu de pub ça ne fait pas de mal pour des livres à lire sur la plage ..

  • Vendetta
    Vendetta     

    Et ben alors à 72 ans il a bien vécu le bonhomme, si c'est un retraité qu'on le condamne pour faute s'il y a lieu sinon foutez-lui la paix et laissez le. De toute façon ce sont les labos les responsables pas ceux qui prescrivent les médicament, et par ailleurs, même en tant que praticien, dés lors que l'ASM autorise la délivrance d'un médicament sur le marché, la faute est imputable autant à l’industrie pharmaceutique qu'à notre agence, ce sont eux les vrais responsables!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les labos produisent des médicaments, à savoir des substances actives qui peuvent avoir des effets graves, et non pas des bonbons. C'est pas pour rien si la prescription d'un professionnel est obligatoire. Ceci étant dit si l'interdiction a tardé à venir, en quoi est-ce la faute dudit praticien et non pas celle de l'administration concernée ?

  • mike
    mike     

    depuis hier, les décontractants musculaires ont été retirés de la vente , pour des rares réactions cutanés graves , Il est recommandé de plus les consommer.
    Alternatives : anti-inflammatoires.
    Mais je remarque que notre système de santé, n'est plus ce que c'était, on nous prescrit des médicaments sans connaître leur dangerosité , les laboratoires sont plus pour le profit que pour notre sécurité.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ah parce que sanctionner un praticien qui prescrit un médicament qui ne sera interdit que plus tard, ça a du sens, ça ?

  • guisaim
    guisaim     

    C'est vraiment se foutre de la gueule du monde !!!! A quand la suppression du Conseil de l'Ordre des Médecins ?

  • KADO83
    KADO83     

    oulalala 8 jours d'interdiction d'exercer il va avoir peur et ça va lui faire vachement mal!!!! y a des peine qui font limite pitier comme les peine des politique qui paye 5000€ d amande pour avoir détourner 5million

  • Tahaan
    Tahaan     

    Dans ces cas là il faut inculper tous les médecins ayant prescrit du Médiator ainsi que tous les autres médicaments ayant porté à suspicion tel que l'Isoméride et tant d'autres.... C'est d'un ridicule grotesque....Demander à un professionnel de santé de "penser" que tel ou tel produit sera dangereux dans 40 ans.

  • pseudoma
    pseudoma     

    je le croyais rayé de l'ordre des médecins depuis un moment à cause de ses livres !

Votre réponse
Postez un commentaire