En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une chambre d'hôpital à Angers, le 23 octobre 2013 (illustration)
 

En 2013, près de 60% des greffes de moelle osseuse ont été réalisées à partir de donneurs non-familiaux. Une semaine de mobilisation a été organisée pour trouver de nouveaux volontaires.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Castle
    Castle     

    oui, c'est très beau de la part de ces courageux donneurs, mais à quand la "recherche" française s'orientera et encouragera à conserver et effectuer des traitements grâce aux cellules pluripotentes du malade et de cellules souches du cordon ombilical qui sont elles du même profil génétique que celui du patient et donc sans risque de rejet. Pour cela, faudrait peut-être, et pourquoi pas sous la tutelle de l'état, créer des banques de cellules souches des enfants à naître afin de s'en servir s'ils tombent malade et en auraient besoin.

Votre réponse
Postez un commentaire