En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Diane 35, un traitement acénique souvent prescrit comme contraceptif, a été à l'origine d'au moins quatre décès depuis 1987.
 

La mise en cause de Diane 35, un traitement anti-acné largement utilisé comme un contraceptif depuis vingt ans, pose une nouvelle fois la question des médicaments prescrits en dehors des indications autorisées. Ce fut le cas pour le Mediator, qui a causé 500 morts.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • veraz
    veraz     

    La différence avec Médiator et elle n'est pas des moindres, c'est que les effets du Diane 35 sont connus et archi connus, étudiés, détaillés dans diverses études, expliqués clairement sur la notice. Ce qui n'était pas le cas du Mediator. Autre différence notoire: Servier était un laboratoire français qui "avait le bras long". Bayer est un labo allemand. De plus, la Diane 35 ne lui rapporte plus grand chose, il y a déjà de nombreux génériques sur le marché qui coûtent trois francs six sous. Ses pilules de 4ème génération sont bien plus lucratives.

  • mirabelle
    mirabelle     

    Oui ce sont les médecins qui l'ont détourné de sa fonction car il y avait d'abord Diane puis Diane 35

  • Renelataupe
    Renelataupe     

    La différence avec Médiator et elle n'est pas des moindres, c'est que cette fois çi ce n'est pas le laboratoire qui est en cause mais ceux qui l'ont prescrit comme pilule de contraception et non pas comme traitement pour l'acné comme elle était prévue ....

Votre réponse
Postez un commentaire