En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le laboratoire Bayer "prend acte avec surprise" de la décision de l'agence deu médicament.
 

Alors que l'agence du médicament a décidé de retirer de la vente le traitement anti-acné Diane 35, le laboratoire Bayer, qui le produit, se dit "surpris" par la décision.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • robyn
    robyn     

    Traitée depuis maintenant 2ans par Diane 35 (précédemment par Androcur (Bayer) associé à un œstroprogestatif) je ne comprends pas le soudain intérêt pour Diane 35 et son retrait du marché. Le seul problème réside-t'il dans l'ambiguïté de la prescription ? Dans ce cas la, pourquoi ne pas simplement avertir les médecins et réguler les prescriptions ? Au lieu de créer un énième Buzz médical et pharmaceutique non justifié, rabaisser encore les professionnels de santé en supprimant le traitement de milliers de femmes.
    Ou, existe-t’il un réel problème avec la molécule d’Acétate de Cyprotérone de Diane 35? La aucun communiqué des médias. Cette molécule est aussi le principe actif d’Androcur, mais là, aucun intérêt médiatique. Sachant qu’Androcur associé à un œstroprogestatif reste le même traitement que Diane 35 (à des doses plus élevées)
    Aussi les effets indésirables sont connus, un médicament reste un poison, c’est le principe du «Pharmakon ».

Votre réponse
Postez un commentaire