En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Zones rurales : des vétérinaires à la place des médecins ?
 

« Pourquoi leur interdire un geste d’urgence pour sauver un humain ? ». Partant du constat qu’on manque de médecins en zone rurale, une élue de Côte-d’Or propose de faire appel aux vétérinaires pour y dispenser les premiers secours aux patients. Une idée qui fait bondir les praticiens…

Votre opinion

Postez un commentaire

110 opinions
  • robert escande
    robert escande     

    [Contenu Modéré]

  • Nath B.P.
    Nath B.P.     

    Les zones rurales sont sinistrées médicalement, c'est un fait...
    Mais je permets de réagir suite à la proposition de Françoise Tenenbaum (Vice présidente PS du conseil régional de Bourgogne), qui souhaite faire appel aux vétérinaires pour soigner nos concitoyens, dans les déserts médicaux.
    Partant du constat qu'on manque de médecins en zone rurale, cette élue de Côte d'Or propose de faire appel aux vétos dans les "situations d'urgence" pour remplacer les généralistes. Ces mêmes vétos dispenseraient ainsi les premiers secours en attendant la consultation d'un généraliste ou l'hospitalisation.
    Bien entendu, cette "nouvelle" idée a vu naître avec elle son florilège de sondages aussi incongrus que stériles ("accepteriez-vous de vous faire soigner par un vétérinaire à vache ?", etc...).
    Il semble opportun de rappeler que, contrairement aux médecins libéraux, le vétérinaire de campagne est aujourd'hui le seul professionnel de santé qui assure un service de garde 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.
    Ce service est assuré en vertu du principe de "la continuité des soins" que l'Ordre National des Vétérinaires lui impose. Si le vétérinaire faillit à ce devoir, il s'expose à de lourdes sanctions de la part de son Ordre, et à d'éventuels procès, qui pourraient être intentés à son encontre par tout détenteur d'un animal malade (client habituel ou non, d'ailleurs ...)
    Il faut également rappeler les conditions d'exercice particulièrement pénibles que les vétérinaires ruraux endurent au quotidien : horaires soutenus et gardes de nuits et week-ends quasi permanentes, travail dans le froid, souvent dans la boue, et parfois même sans eau ni électricité...
    Ces conditions sont vouées à empirer puisque le métier ne suscite plus aucune vocation chez les jeunes, et que les vétérinaires en place font face, en outre, à une pénurie de main d'oeuvre dramatique. Le maillage tend donc à se désserer et la charge de travail s'amplifie encore.
    Beaucoup de vétos ruraux sont aujourd'hui sur la corde raide et le taux de suicide dans la profession (dont on ne parle jamais) est très préoccupant.

    Avec cette proposition, on se demande de qui se moque-t'on le plus, finalement... des citoyens ... ou des vétérinaires...
    Une chose est certaine cependant, c'est que l'Etat, en se désengageant ainsi de ses attributions les plus primaires (comme la Santé Publique) porte un coup de plus, à l'image de ce noble métier.

  • SCHISSSSA
    SCHISSSSA     

    Bonjour Mr. Bourdin
    Honneur aux vétérinaires qui,eux,se déplacent encore chez les malades..il est vrai que ce sont des animaux , mais les médecins de ville ne se déplacent plus ,bien qu'on nous prenne pour des veaux...!Les médecins de campagne restent dansl'éthique , moi je réclame le droit de Véto !! Robert,Mulhouse

  • maggguyy
    maggguyy     

    la aubry le hollande sa nana chez le véto avec la dufflo leurS copainS bruel debouzze LA SAINTCLAIR CHEZ LE VETO, au lieu de leur thalasso en suisse de leur implant dentaire gratis sur le dos des ouvriers francais

  • smartiz
    smartiz     

    dans mon village, ou l'on vie tres bien, nous somme 350, et il y a 4000 vaches! elles sont super belles, et en tres bonne santé! et le centre veterinaire est plus moderne que nos cabinets medicaux, qui sont au moins a 20 bornes!

  • Medstudent
    Medstudent     

    Tout d'abord sur la question de:
    -"les étudiants en médecine sont payés": oui effectivement: rien les 3 1ères années, et les 3 suivantes quelque chose comme 200 euros par moi pour passer la moitié de notre temps à l'hopital à prendre en charge des patients et en soulageant une partie du travail des médecins. Voir même dans mon cas à faire des fois 48h de stage dans la semaine pour le même prix (et oui on est étudiant et on n'a pas les 35H....). Enfin quand on est interne le problème est autre, on passe notre temps à l'hopital à faire du 8h 19h au bas mot tout les jours sans compter les gardes aux urgences et astreintes de service pour moins de 2000 euros par semiane. De plus à ce moment la on est déjà médecin (mais pas encore docteur)...
    -Ensuite concernant l'avarice... du médecin. Un médecin généraliste gagne en moyenne 6000 euros par mois brut. Si on compte les 60% de charges et assurancs et rajoute à ça les frais de cabinet et de procès (oui de plus en plus, on sauve la vie des gens et on a un proçès enr retour...) faites le calcul ça donne du 2500 euros par mois. Pour 9ans d'études c'est peu cher payé...
    Enfin concernant les mesures: augmentation progressive du numérus clausus (mais prise d'effet 10ans après) et création de bourses où les élèves s'engagent à passer en moyenne 10ans en zone déficitaire contre une rémunération sous forme de bourse pendant leur études. Comme ces bourses n'existent que depuis quelques années les effets ne sont pas encore ressentis. Mais sachant le prix de 6années d'étude je sais que beaucoup sont intéréssés par ses bourses qui soulagent un peu papa maman et évitent à l'étudiant de travailler à côté de ses étiudes si difficiles.
    Enfin les gestes de 1er secours sont à la portée de n'importe qu, des formations existent pour cela et sont obligatoires dans de nombreux corps de métier Donc pas besoin d'aller chercher les vétos.

  • Medstudent
    Medstudent     

    Pour information le NC est relevé cette année à 8000 places contre 7000 l'année dernière. Cela fait des années qu'il est relevé progressivement tous les ans mais les effets ne se feront ressentir que d'ici... 9ans...

  • BB4O
    BB4O     

    LE VETO pour les pauvres, LE DOCTEUR pour les riches comme dab

  • lacampagne
    lacampagne     

    Nous vivons à la campagne entre Toulouse et Montauban. Nos 2 enfants font du sport extra-scolaire. Npous travaillons mon mari et moi à temps plein (même les week ends). Nous vivons bien, nos enfants ne sont privés de rien. Bien-sûr nous faisons de la route pour faire les courses, aller travailler ou bien même amener les enfants au sport, aux matchs. Mais je préfère faire 3/4 heure de route tranquille, sans bouchons et feux rouges que 1/2 heure de route avec des personnes préssées tout autour de moi, des bouchons et autre. Nous avons retrouvé le goût de vivre, beaucoup moins de stress et de bruit. Mais tout est relatif : moi, je préfère planifier toutes mes courses, pharmacie, vêtements et autre que d'être tous les jours aprés le travail et l'école dans les magasins. Nous sommes dans les fondamentaux de la vie : vivre un point c'est tout. Qand au désert médical : si je dois aller voir mon dermato ou gynéco à 80 kms de la maison et bien je m'organise et je me fais quant-même soigner.

  • irin
    irin     

    c'est grace à nos gouvernants pour cette penurie de medecins qu'on en pense que pour les politiciens y a jamais de quotas et les etudiants on les empeche de reussir pour quelques points alors que c'est utile pour le peuple par contre les heritiers de la politique ça pillulent hein les debres !

Lire la suite des opinions (110)

Votre réponse
Postez un commentaire