En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Dépakine: les victimes veulent savoir pourquoi elles n'ont pas été alertées 

Le valproate de sodium, commercialisé en France depuis 1967, s’est rapidement imposée comme l’un des traitements de référence de l’épilepsie, puis des troubles bipolaires.
 

Présent dans plusieurs spécialités dont la Dépakine contre l'épilepsie, le valproate de sodium cause notamment des malformations du fœtus pendant la grossesse. Beaucoup de victimes ne comprennent pas pourquoi elles n'ont pas été mises au courant malgré les nombreuses alertes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire