En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Peu connu du grand public, le comité de déontovigilance des entreprises du médicament (Codeem) a exprimé ce vendredi son souhait d'étendre sa saisine aux lanceurs d'alerte et d'inviter les entreprises pharmaceutiques à se doter de dispositifs internes pour les protéger.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire