En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le squelette reconstitué d'un homme ayant vécu il y a 2.500 ans, exposé en janvier 2014 à Beyrouth au Liban
 

Des archéologues ont découvert au Soudan le squelette d'un homme ayant souffert d'un cancer métastatique il y a plus de 3.200 ans. Il s'agit de la plus ancienne "preuve" de cancer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • coucou85
    coucou85     

    Ce que certains ne feraient pas pour éviter une remise en question du systeme de concommation et pour proteger les lobys..

  • coucou85
    coucou85     

    Encore une etude financée par les lobbys comme Monsanto ou autre...

  • Mimisud12
    Mimisud12     

    un cancer du à l'alcool, la cigarette, la pollution.... Comme traitement , chimio,rayons....
    On ne peut pas laisser ce squelette en paix. Il a du beaucoup souffrir alors qu'il repose du sommeil du juste.

  • yapapire qeux
    yapapire qeux     

    les experts savent même comment il s'appelait ce squelette puisqu'ils ont récupérés sa carte vitale !

  • la vague
    la vague     

    ce sera hélas ......................ce qui nous attends

Votre réponse
Postez un commentaire