En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Coup d'arrêt aux "salles de shoot": soulagement des uns et incompréhension des autres

Mis à jour le
Dans la société civile comme dans la classe politique, les "salles de shoot" continuent de diviser.
 

Pour les uns, les salles de shoot conduiraient à la reconnaissance ipso facto du droit à consommer des drogues. Pour les autres, la situation d'urgence dans laquelle se trouvent les toxicomanes, plaidait impérieusement pour cette solution. Mais jeudi, le Conseil d'Etat a dit non à l'ouverture des salles de shoot, en l'état de la législation. Réactions.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • tubalcain
    tubalcain     

    J'adore certains internautes capables de traiter des êtres humains en tant que "déchets". En attendant ces internautes sont bien des déchets intellectuels, des salopards qui laissent crever quelqu'un sans lever le petit doigt. Je comprends le score du FN du coup, avec une bande de salopards pareille, c'est pas étonnant. Vous avez raison bande de cons, focalisez vous sur le toxo et oubliez votre politique dont l'argent du trafic de drogue alimente son compte dans un paradis fiscal.

  • tubalcain
    tubalcain     

    http://www.liberation.fr/societe/2013/11/22/cannabis-un-consommateur-malade-relaxe_961441

  • RACOL
    RACOL     

    La HONTE : des salles pour ça ce qui revient à légaliser toute une filière de racailles qui ne méritent que d'être éliminés (guillotine) pour crime contre l'humanité. Mais où va-t-on et les Médecins du Monde sont surtout des traveller’s. Il faut dire quand on voit certains des ministres cités, on pige tout ... ça duflotte la moquette ... Bref et comme d'hab les cons de contribuables "normaux" vont payer pour les pommés.

  • bourguignonneenauvergne
    bourguignonneenauvergne     

    et oui nous sommes peut être à la ramasse, mais déjà certains pays se dépêchent de faire marche arrière sur la grande liberté de se droguer!personnellement, je ne vois pas autre chose qu'un lieu de défonce légalisé avec un personnel paramédical dont le rôle a été usurpé! Faut tolérer tout avec vous, mais vous vivez dans un monde imaginaire.

  • berard
    berard     

    Marre de ces déchets ; il faudrait déjà éradiquer définitivement tous les trafiquants interpelés en France; une prison pour eux , où ils seraient incarcérés à vie; ce ne sont que des assassins qui mériteraient la mort .

  • bourguignonneenauvergne
    bourguignonneenauvergne     

    ces salles reflètent l’ambigüité du problème ...d'être un drogué. En attendant, c'est comme les incinérateurs ou autre projet, tout le monde en veut, mais pas à coté de chez lui!surtout pas! je ne suis pas certaine que cela empêchera de trouver des seringues dans la nature et c....Finalement consommer ou s'injecter est ce si illégal?

  • bourguignonneenauvergne
    bourguignonneenauvergne     

    car true color connait si bien marine?

  • Truecolor
    Truecolor     

    N'importe quoi ... . Quand vous ne connaissez pas un sujet, soyez gentil de vous abstenir.

  • blockdur
    blockdur     

    Injection létal, ok, je suis d'accord

  • pseudoma
    pseudoma     

    les prisons sont plus que pleines, des jeunes qui consomment du cannabis y sont emprisonnés ... et voilà que des salles de shoot sont en projet ! libérez donc ces jeunes de prison ... interdisez même toute production de tabac, drogue et sa vente !!!!

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire