En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une enquête épidémiologique a été réalisée dans l'entourage du malade: elle a permis la détection d'un deuxième cas.
 

Un deuxième cas d'infection par le nouveau virus proche du Sras a été confirmé dans la nuit de samedi à dimanche. Il s'agit d'un homme qui a partagé la chambre du malade, ce qui confirme la transmission d'homme à homme du NCov.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • alex30000
    alex30000     

    Ca y est ? L'expérience est concluante ? On sait à présent que c'est contagieux par voie aérienne. Maintenant, il va falloir qu'ils expliquent à la famille du patient contaminé pourquoi ils ont pris la décision de placer à côté de leur parent un cas suspect de sras en provenance d'Arabie Saoudite, en sachant pertinemment que la contagion était quasi inévitable.

Votre réponse
Postez un commentaire